Présentation du plan d’action du ministère fédéral de l’éducation et de la recherche devant le parlement.

Allemagne

Actualité
Allemagne | Politiques de recherche, technologiques et universitaires
6 avril 2018

La semaine suivant la formation du nouveau gouvernement fédéral allemand, les ministres ont présenté leur programme devant le parlement. Le jeudi 22 mars, la ministre de l’éducation et de la recherche Anja Karliczek s’est exprimée sur la politique de recherche et d’éducation qu’elle veut mettre en place.

La ministre a développé son plan d’action en trois points principaux :

  • La modernisation de l’éducation, en investissant 5 milliards d’euros dans un « pack digital » pour faire du numérique une priorité dans l’éducation. Par ailleurs, elle veut favoriser l’égalité des chances à l’école primaire, en installant les mêmes infrastructures dans toutes les écoles.
  • Une révision du système universitaire pour accompagner les jeunes vers l’emploi ; en mettant en avant aussi bien les filières académiques que professionnelles, et faire reconnaître toutes les différentes filières existantes ; en accompagnant et en conseillant les jeunes pour leur orientations professionnelles. Elle a rappelé qu’avec l’ère de la numérisation, il s’agit également de développer de nouvelles compétences, grâce un nouvel enseignement pour former les jeunes aux nouveaux emplois créés.
  • La ministre veut donner plus de liberté à la recherche. Elle propose aussi un « pack scientifique » pour la recherche sur les thématiques importantes d’aujourd’hui, comme par exemple l’énergie, la mobilité et la médecine. Elle veut aussi développer les activités de recherche dans les universités et les Fachhochschulen (les universités de sciences appliquées). La recherche et l’innovation dans les entreprises privées est aussi à soutenir, elle prévoit donc de mettre en place un crédit d’impôt recherche pour les PME qui souhaitent investirent dans la recherche et l’innovation. Elle a exprimé aussi son souhait d’investir dans les innovations à haut risque (innovations de rupture).

Elle conclut en expliquant que le budget alloué de 17.6 milliards d’euros va permettre d’amener la recherche allemande à l’excellence, de donner toutes ses chances à chacun dès l’école primaire, pour construire un avenir de confiance.
Suite à cet exposé, différents représentants des partis présents au Bundestag ont discuté des propositions exposées.

_
Plus d’informations : Communiqué de Presse du BMBF du 22/03/2018 : https://www.bmbf.de/de/offensive-fuer-bildung-forschung-und-digitalisierung-5882.html

Source : Visionnage du discours

Rédactrice : Clarisse Brehier, clarisse.brehier[at]diplomatie.gouv.fr www.science-allemagne.fr

PLAN DU SITE