Présentation des résultats du projet Horizon 2020 « COMBI » sur les impacts multiples de l’efficacité énergétique

Allemagne

Actualité
Allemagne | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement
29 mai 2018

Les économies d’énergie ne sont pas uniquement bénéfiques pour le climat mais ont aussi un effet positif sur la pollution de l’air, la santé ou les écosystèmes.

Une étude menée par un groupe de chercheurs européens, sous la houlette de l’institut de Wuppertal pour le climat, l’environnement et l’énergie, vient de démontrer que les économies d’énergies offrent des bénéfices considérables ne se limitant pas aux seuls aspects financiers. C’est le résultat d’une étude qui a mis à contribution plus de 20 technologies d’efficacité énergétique au sein des 28 Etats-membres de l’UE. Un outil en ligne a également été lancé, dans le cadre de ce projet intitulé « calculating and operationalizing the multiple benefits of energy efficiency in Europe » (COMBI).

L’efficacité énergétique est en effet une des priorités fixées par l’agenda international, à la suite de l’accord de Paris sur le climat, afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Le concept de « energy efficiency first », adopté par de nombreux Etats-membres, consiste ainsi à prioriser l’efficacité énergétique dans les choix de politiques publiques liées à l’énergie d’ici 2030, en considérant que chaque gain réalisé (économie d’énergie) permet des économies financières directes. Mais les incertitudes des investisseurs comme des politiques restent nombreuses et c’est dans le but de les lever que l’étude menée par l’institut de Wuppertal vise à démontrer les bénéfices multiples de l’efficacité énergétique.

Un des domaines étudié est par exemple celui de l’isolation dans le bâtiment. L’étude démontre que, si d’ici 2030 les coûts pour atteindre les objectifs d’efficacité énergétique de l’UE s’élèvent à 300 milliards d’euros, les retombées financières à long-terme atteignent jusque 330 milliards d’euros. Par ailleurs, plus de 2000 morts prématurées pourraient être évitées et plus de 650 000 emplois créés chaque année.

L’équipe de recherche « COMBI » est constituée des centres et instituts suivants : Advanced Building and Urban Design (ABUD), Copenhagen Economics, University of Antwerp, University of Manchester, Wuppertal Institute.


Source : HASKEN Christian, Wuppertal Institut für Klima, Umwelt, Energie gGmbH, “Multiple Impacts of Energy Efficiency », 18/05/2018, https://idw-online.de/en/news696003

Rédacteur : Fabien Baudelet, fabien.baudelet[at]diplomatie.gouv.fr – www.science-allemagne.fr

PLAN DU SITE