Le DKFZ à la tête d’un consortium européen pour accélérer le développement pharmaceutique en oncologie pédiatrique

Allemagne

Actualité
Allemagne | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
7 mars 2018

Le Centre allemand de recherche contre le cancer (DKFZ, situé à Heidelberg en Bade-Wurtemberg) va coordonner avec la compagnie pharmaceutique Eli Lilly un consortium de recherche baptisé « ITCC-P4 » (Innovative Therapies for Children with Cancer – Paediatric Preclinical Proof-of-concept Platform). Celui-ci regroupera 21 institutions de recherche et entreprises de biotechnologie issues de huit pays différents afin d’améliorer les résultats des tests précliniques dans le cas de tumeurs récidivantes chez l’enfant.

Le cancer demeure la première cause de mort par maladie chez les enfants. Environ 25% de ces jeunes patients doivent faire face à une résurgence du cancer après des thérapies souvent très contraignantes, et les solutions de traitement restantes sont rares. Malheureusement, les tests précliniques permettant d’identifier les options de traitement prometteuses pour ces patients en fonction de la composition moléculaire des tumeurs sont largement freinés par :

  • le manque de données sur la génétique moléculaire sur ce type de tumeurs et donc la compréhension limitée de leur évolution,
  • l’absence de modèles appropriés et caractérisés au niveau moléculaire pour ces tumeurs à hauts risques.

Les participants du consortium souhaitent donc établir une plateforme répertoriant 400 modèles de tumeurs pédiatriques solides et dangereuses, à partir de données récoltées chez les patients. Cela permettra ainsi de caractériser ces tumeurs aux niveaux moléculaire, immunologique, pharmacologique et clinique, afin d’augmenter les chances de succès thérapeutique. Ces modèles permettront de développer de nouveaux biomarqueurs dans le but d’utiliser les médicaments de façon personnalisée. Cette initiative devrait être facilitée grâce au fait que les tumeurs infantiles sont moins complexes génétiquement que les tumeurs chez l’adulte.

Cette plateforme est financée à hauteur de 16,5 millions sur 5 ans via le programme européen Horizon 2020, dans le cadre de l’initiative européenne « Innovative Medicines Initiative 2 » (IMI). En outre, plusieurs partenaires français contribueront au projet : l’Institut Gustave Roussy (Paris), l’Institut Curie (Paris) et la PME XenTech (Evry).


Plus d’informations : site internet du consortium ITCC-P4 – www.itccp4.eu/

Source : “Schnellere Entwicklung von Medikamenten für krebskranke Kinder”, communiqué de presse du DKFZ, 14/11/2017 – https://www.dkfz.de/de/presse/pressemitteilungen/2017/dkfz-pm-17-56-Schnellere-Entwicklung-von-Medikamenten-fuer-krebskranke-Kinder.php

Rédactrice : Laura Voisin, laura.voisin[at]diplomatie.gouv.fr – www.science-allemagne.fr

PLAN DU SITE