Lancement d’un réseau national de recherche sur les infections zoonotiques

Allemagne

Actualité
Allemagne | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
27 octobre 2017

Un réseau dédié aux maladies zoonotiques (transmises à l’homme par l’animal) vient d’être lancé en Allemagne. Il se composera de treize groupes de recherche (dont six groupes junior) issus d’instituts de recherche universitaires et non-universitaires à travers tout le pays et sera coordonné par l’hôpital universitaire de la Charité (Berlin). Le ministère fédéral de l’Education et de la Recherche (BMBF) finance l’initiative pour une durée initiale de cinq ans à hauteur de 40 millions d’euros, mais des fonds pourront être débloqués en cas d’épidémie.

Les zoonoses sont des infections transmises à l’homme par l’animal. Les animaux en question peuvent être aussi bien des espèces sauvages rares que des animaux domestiqués, comme le bétail. Les infections zoonotiques peuvent être transmises par contact direct avec les animaux, par la nourriture ou par d’autres intermédiaires comme les insectes et les tiques. Parmi ces maladies, on peut notamment citer le cas du coronavirus, à l’origine d’une pandémie en 2012-2013 au Moyen-Orient, ou certaines infections alimentaires.

La menace posée par les zoonoses implique donc de prendre des mesures en matière de médecine animale pour pouvoir maintenir un contrôle sur les maladies humaines. Cela requiert une coopération intensive entre experts de la médecine humaine et de la médecine vétérinaire, au sein du réseau. La recherche sur les zoonoses réunit les deux aspects largement débattus en recherche infectieuse ces dernières années, à savoir le développement de l’antibiorésistance et les implications des maladies infectieuses en santé globale. Un sous-groupe du réseau se concentrera notamment sur la dissémination de l’antibiorésistance via les animaux d’élevage.

L’un des intérêts principaux du réseau est de permettre une meilleure utilisation des connaissances de la recherche par les institutions de santé publique et de santé vétérinaire. Des représentants de ces deux secteurs travailleront donc étroitement avec les chercheurs. Le but est de pouvoir transformer rapidement et efficacement les résultats de recherche en solutions pratiques.


Source : “Nationales Forschungsnetz Zoonotische Infektionskrankheiten gegründet”, communiqué de presse de la Charité, 13/10/2017 – https://www.charite.de/service/pressemitteilung/artikel/detail/nationales_forschungsnetz_zoonotische_infektionskrankheiten_gegruendet/

Rédactrice : Laura Voisin, laura.voisin[at]diplomatie.gouv.fr – www.science-allemagne.fr

PLAN DU SITE