Formation d’un nouveau centre de recherche en sécurité, protection des données et intelligence artificielle appliquées à la médecine

Allemagne

Brève
Allemagne | Politiques de recherche, technologiques et universitaires | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
29 mai 2019

La création du HMSP (Helmholtz Medical Security, Privacy and AI Research Center) devrait faciliter la collaboration entre experts de la santé et experts de la sécurité de l’information. Le but affiché de cette structure : placer l’Allemagne au front de la recherche et l’innovation en santé numérique.

Cette création résulte de l’initiative commune de 6 centres de Recherche Helmholtz : 5 centres spécialistes de la santé (DKFZ, DZNE, MDC, HZI et HMGU) et le CISPA spécialisé en sécurité de l’information. Le HMSP souhaite concentrer son activité de recherche sur les innovations de rupture qui permettront de développer des applications et solutions de médecine personnalisées dans un cadre privé et sécurisé. Au-delà de la recherche appliquée à des questions de développement technique, le HMSP souhaite aussi traiter les questions légales et sociétales soulevées par l’utilisation de données médicales sensibles.

La ministre fédérale de la recherche et de l’éducation, Mme Karliczek a souligné le besoin de confiance exprimé par la population et indiqué l’importance de la recherche effectuée au sein de ce centre, à travers sa déclaration : "Si nous voulons tirer parti des possibilités offertes par la médecine personnalisée, nous devons assurer la confidentialité des données. Au Helmholtz Medical Security, Privacy and AI Research Center, des experts éminents de l’informatique et de la médecine se pencheront précisément sur cette question et développeront des applications sécurisées pour la médecine personnalisée ".

Le professeur Michael Backes, directeur fondateur du CISPA et porte-parole du HMSP a quant à lui exprimé sa confiance dans un projet qui ’’offre aux chercheurs des perspectives sans précédent et ouvre de nouvelles voies’’, tout en soulignant ses défis qui "nécessitent des méthodes complètement nouvelles et une recherche interdisciplinaire de pointe".

Plus d’informations :

Source :

Rédacteur : Paul Kennouche, paul.kennouche[at]diplomatie.gouv.fr – www.science-allemagne.fr

PLAN DU SITE