Étude nationale Fontane : la télémédecine sauve les vies des patients cardiaques

Allemagne

Actualité
Allemagne | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
12 octobre 2018

L’étude Fontane menée par l’hôpital universitaire de la Charité (Berlin) a démontré pour la première fois que le suivi télémédical peut prolonger la vie des patients cardiaques. En outre, la télémédecine convient aussi bien aux patients des zones rurales que des zones métropolitaines. Cette étude d’une durée de cinq ans, à laquelle ont participé plus de 1500 patients, a été menée avec différents partenaires et en étroite collaboration avec deux grandes compagnies d’assurance maladie.

Environ 1,8 million d’Allemands souffrent d’insuffisance cardiaque chronique et 300 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année. Cette pathologie est la cause la plus fréquente d’hospitalisation dans le pays. Dans le cadre du projet de recherche « Région-santé du futur Nord-Brandebourg – Fontane », le Centre de télémédecine cardiovasculaire de la Charité a examiné plus de 1500 patients atteints de cette maladie. La moitié d’entre eux étaient assistés par télémédecine et l’autre moitié des patients étaient traités de manière conventionnelle. Les soins médicaux des patients sur leur lieu de résidence ont été assurés à l’échelle nationale par 113 établissements de cardiologie et 87 établissements de médecine générale. L’objectif de l’étude était de pouvoir traiter les patients le plus longtemps possible en-dehors d’un hôpital et d’augmenter leur qualité et espérance de vie. En outre, les chercheurs souhaitaient voir si la télémédecine pouvait compenser les déficits structurels des soins médicaux en milieu rural par rapport aux régions urbaines.

Les patients assistés par télémédecine ont reçu quatre appareils de mesure : un électrocardiogramme (ECG) avec pince à doigt pour mesurer la saturation en oxygène, un tensiomètre, une balance et une tablette pour l’autoévaluation de leur état de santé. Les valeurs étaient automatiquement transférées au Centre de télémédecine cardiovasculaire de la Charité via la tablette. Les médecins et le personnel soignant ont ainsi pu suivre 24 heures sur 24 ces valeurs. Dans le cas où elles se détérioraient, ils pouvaient alors modifier le traitement médicamenteux ou recommander une consultation externe chez le médecin ou à l’hôpital.

Les résultats de l’étude montrent que les patients suivis en télémédecine ont passé moins de jours à l’hôpital à cause d’événements cardiovasculaires imprévus et ont vécu plus longtemps : en moyenne 17,8 jours d’hospitalisation, contre 24,2 jours dans le groupe témoin. En outre, environ 11 patients sur 100 dans le groupe de suivi conventionnel sont décédés dans l’année, contre seulement 8 patients en suivi télémédical. Les patients en télésurveillance ont également subi moins de journées d’hospitalisation imprévues dues à leur insuffisance cardiaque : 3,8 jours en moyenne comparativement à 5,6 jours dans le groupe de contrôle. Ces résultats ont été obtenus indifféremment dans les régions rurales structurellement faibles ou dans les régions métropolitaines. La télémédecine permettrait donc de compenser les différences régionales de soins entre les zones urbaines et rurales et d’améliorer la qualité globale des soins.

Le projet de recherche "Région-santé du futur Nord-Brandebourg - Fontane" a été financé de 2009 à 2018 par le Ministère fédéral de l’éducation et de la recherche (BMBF) à hauteur de 10,2 millions d’euros. En outre, le Land de Brandebourg a soutenu le développement technique du système de télémédecine utilisé dans l’étude à hauteur de 4,5 millions d’euros. Les partenaires du projet sont GETEMED Medizin- und Informationstechnik AG, Deutsche Telekom Healthcare and Security Solutions GmbH, l’Institut Hasso Plattner de Potsdam (Brandebourg), Thermo Fisher Scientific Clinical Diagnostics Brahms GmbH et les partenaires associés AOK Nordost et BARMER.


Source : “Fontane-Studie : Telemedizin rettet Leben von Herzpatienten”, communiqué de presse du BMBF, 27/08/2018 – https://www.bmbf.de/de/fontane-studie-telemedizin-rettet-leben-von-herzpatienten-6797.html?pk_campaign=RSS&pk_kwd=Aktuell

Rédactrice : Laura Voisin, laura.voisin[at]diplomatie.gouv.fr – www.science-allemagne.fr

PLAN DU SITE