Collection et gestion des données issues de la recherche en biologie

Allemagne

Actualité
Allemagne | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
17 mai 2018

Le Centre MARUM des Sciences de l’Environnement Marin de Brême, en partenariat avec 19 autres établissements allemands veut créer une plateforme d’échanges scientifiques afin de capitaliser et réutiliser les données collectées lors des différents travaux de recherche en biologie.

Le projet de la fondation allemande pour les données biologiques (GFBio) a pour objectif de collecter un maximum de données issues de la recherche biologique en Allemagne. En août 2018 et jusqu’en 2021, la DFG (la société de recherche allemande), va financer la troisième partie de ce projet à hauteur de 4,3 millions d’euros.

Coordonné par le centre MARUM sur l’environnement marin de l’Université de Brême, le projet fédère plus de 19 partenaires dans toute l’Allemagne (des centres de recherche, des musées d’histoire naturelle, des universités …). L’intérêt de cette initiative est de collecter plus de 5,5 millions de données déjà générées par les différentes recherches allemandes. Les partenaires pourront ensuite partager toutes ces données et les réutiliser pour d’autres recherches.

Cette base de données respectant le « FAIR Data » (Findable, Accessible, Interoperable and Re-usable), pourrait être une nouvelle dynamique pour développer la recherche allemande dans le domaine de la biologie.

_

Source : Communiqué de presse https://idw-online.de/en/news693773
Site internet du projet GFBio : https://www.gfbio.org

Rédactrice :
Clarisse Brehier, clarisse.brehier[at]diplomatie.gouv.fr www.science-allemagne.fr

PLAN DU SITE