Bioplastique : nouveau type de PLA résistant à la chaleur

Allemagne

Actualité
Allemagne | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement | Science de la matière : matériaux, physique, chimie, optique
23 juillet 2015

Des chercheurs de l’Institut Fraunhofer de recherche appliquée sur les polymères (IAP) de Potsdam (Brandebourg) ont développé deux nouveaux types d’acide polyactide (PLA) en collaboration avec plusieurs entreprises allemandes [1].

Le PLA est un bioplastique utilisé depuis longtemps qui présente cependant des caractéristiques techniques légèrement moindres que ses homologues issues de l’industrie pétrochimique. En particulier, il possède une moindre résistance à la chaleur : au-delà de 60 °C, le PLA a tendance à se déformer.

Le projet a permis le développement de deux nouveaux types de PLA : le c-PLA synthétisé uniquement à partir de (S)-acide lactique, et le sb-PLA qui peut être indifféremment synthétisé avec 100% de (S)-acide lactique ou 100% de ®-acide lactique. Des additifs sont ensuite introduits pour rendre le plastique résistant aux chocs. Enfin, dans une dernière étape, des atomes de souffre sont ajoutés afin d’augmenter la température limite de déformation jusqu’à 75°C (voire 90°C pour certains cas). Par ailleurs, ces nouveaux types de PLA cristallisent plus rapidement que ceux actuellement sur le marché.

Pour le moment, une installation de démonstration de l’entreprise Uhde-Inventa Fischer permet de produire 500 tonnes de c-PLA par an. Le Fraunhofer IAP a aussi conçu une petite chaîne de production expérimentale opérationnelle pour synthétiser du sb-PLA. Celle-ci n’est cependant pas à même de produire de grandes quantités. La prochaine étape du développement actuellement en cours au Fraunhofer IAP est la conception d’un procédé industriel rentable. En particulier, le moulage par injection doit encore être optimisé pour devenir compétitif.

Le projet a été soutenu par le Ministère de l’économie du Brandebourg, ainsi que par l’Union européenne.

[1] A savoir, Uhde Inventa-Fischer GmbH, filiale de ThyssenKrupp (Berlin), Linotech GmbH (Guben, Brandebourg) et Hesco Kunststoffverarbeitung GmbH (Luckenwalde, Brandebourg).

Plus d’informations :

Source : "Biokunststoffe für den Schulalltag – Neue PLA-Typen werden marktfähig", Communiqué de presse du Fraunhofer IAP, 13/07/2015 – http://www.iap.fraunhofer.de/de/Pressemitteilungen/2015/PLA-Schulalltag.html

Rédacteur : Sean Vavasseur, sean.vavasseur[a]diplomatie.gouv.fr – www.science-allemagne.fr

PLAN DU SITE