Améliorer la qualité et la reproductibilité de la recherche biomédicale.

Allemagne

Brève
Allemagne | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
1er avril 2019

Voilà la lourde tâche qui incombe au professeur John A. IOANNIDIS de l’université de Stanford à l’occasion de son congé sabbatique à Berlin.

Grâce à un financement conjoint des fondations de la Charité et Einstein – Berlin, M. IOANNIDIS rejoint pour les 3 prochaines années l’Institut de Santé de Berlin (BIH) et plus particulièrement le centre QUEST pour la transformation de la recherche biomédicale. Au côté des équipes du QUEST et de son directeur le professeur Ulrich DIRNAGL, M. IOANNIDIS - un chercheur mondialement reconnu pour ses travaux sur la validité des publications scientifiques – est en charge d’établir un centre de méta-recherche en innovation, le METRIC-Berlin. Cette institution deviendra ainsi la petite sœur européenne du centre américain METRICS basé à Stanford co-fondé par M. IOANNIDIS en 2014.
Tout comme le centre METRICS, METRIC-Berlin aura pour vocation de comprendre ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas dans la recherche, afin de maximiser son impact et sa valeur pour la société.
L’initiative a été saluée par la ministre fédérale de l’Education et de la Recherche, Mme KARLICZEK. Celle-ci a exprimé son soutien à ce projet qui "devrait considérablement améliorer l’applicabilité de découvertes biomédicales". Elle a par ailleurs rappelé la nécessité pour "les découvertes médicales d’être de haute qualité, fiables et cliniquement applicables." M. IOANNIDIS a reconnu que dans les dernières années, la reproductibilité de la recherche biomédicale s’était nettement améliorée, notamment grâce à de nouveaux standards de publication. Cependant, il reste selon lui "encore beaucoup à faire afin de s’assurer que la plupart des découvertes sont vraies". Son travail à Berlin aux côté de ses collègues allemands devrait donc permettre de notables avancées pour la (qualité de la) recherche allemande, européenne et mondiale.

Plus d’informations :

Source :

Rédacteur : Paul Kennouche, paul.kennouche[at]diplomatie.gouv.fr – www.science-allemagne.fr

PLAN DU SITE