6e Forum allemand des batteries, 24-26/01/2018, Berlin

Allemagne

Actualité
Allemagne | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement | Stockage de l’énergie
5 février 2018

Du 24 au 26 janvier 2018 a eu lieu, à Berlin, le 6e forum allemand des batteries, un rendez-vous annuel des acteurs de la filière. Celle-ci doit notamment faire face, à l’échelle internationale, à la concurrence des fabricants asiatiques ainsi qu’à l’incertitude quant au développement de l’électromobilité, principal débouché actuel à l’utilisation des batteries.

Ces dix dernières années, le ministère fédéral de l’Éducation et de la Recherche allemand (BMBF) a alloué 450 million d’euros à la recherche sur les batteries, selon les mots de son secrétaire d’Etat Georg Schütte lors du forum. Actuellement, la priorité reste le financement de la recherche toutes technologies de stockage confondues (batteries lithium-ion, lithium-air, lithium-soufre etc.), afin de n’exclure aucune piste et ainsi être en mesure de s’adapter rapidement aux évolutions à l’échelle mondiale. Il est également nécessaire, selon le BMBF, d’ouvrir les batteries à de nouveaux segments de marché (aéronautique, drones, engins sous-marins et sous-terrains etc.) pour ne pas se limiter à l’électromobilité et ainsi anticiper une éventuelle demande future dans ces secteurs.

Au niveau européen, la Commission, par l’intermédiaire de son vice-président en charge de l’Union de l’Énergie M. Šefčovič, a lancé une Alliance pour les batteries. Également surnommée « Airbus des batteries », cette alliance des constructeurs européens doit permettre de faire face à la concurrence asiatique en encourageant le développement d’une véritable chaine de valeur de la filière batteries en Europe (conception, assemblage etc.).

A cet égard, le projet Northvolt (Suède) de construction d’une méga-usine de batteries est certes prometteur, mais il sera essentiellement basé sur du savoir-faire et des technologies japonaises. A l’inverse, le projet allemand Terra E (méga-usine d’une capacité de 34 GWh, qui sera implanté probablement en Saxe ou dans le Brandebourg), associera des acteurs et savoir-faire principalement allemands et européens.
Le secrétaire d’État a également souligné que des alliances entre firmes au niveau européen sont un élément clé pour limiter la concurrence.


Site du forum : http://www.batterieforum-deutschland.de/

Rédacteur : Fabien Baudelet, fabien.baudelet[at]diplomatie.gouv.fr – www.science-allemagne.fr

PLAN DU SITE