500 millions d’euros pour des batteries « made in Germany »

Allemagne

Actualité
Allemagne | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement
1er février 2019

La ministre fédérale de la recherche Anja Karliczek est intervenue lors du forum allemand des batteries (23 - 25 janvier 2018) pour présenter le nouveau concept « fabrique scientifique de batteries ». L’objectif de cette stratégie est le développement d’une chaîne de production de batteries concurrentielle en Allemagne, à laquelle l’Etat apporte un financement de 500 millions d’euros. Le projet est piloté par la Fraunhofer-Gesellschaft, organisme de recherche allemand spécialisé dans la recherche en sciences appliquées.

Davantage d’argent dans la recherche sur les batteries, mise en place d’une chaîne de production de cellules de batteries en Allemagne, des transferts plus rapides entre les résultats de la recherche et leur exploitation pratique sont autant de mesures annoncées par la ministre allemande dans le cadre de l’initiative « fabrique scientifique de batteries », lors du forum consacré à cette même thématique fin janvier à Berlin.

Le Ministère fédéral de l’éducation et de la recherche (BMBF) prévoit de continuer à financer la recherche allemande sur les batteries à hauteur de 500 millions d’euros durant les quatre prochaines années et ainsi garantir la souveraineté allemande en la matière. Ces financements doivent venir abonder toutes les étapes de la chaîne de production, de la recherche sur les matériaux et procédés de fabrication à la conception des cellules.

La demande de batteries augmente dans le monde entier, notamment sous l’effet de la demande croissante liée à l’électromobilité. Or la grande majorité des batteries sont toujours fabriquées en Asie, d’où proviennent également la plupart des cellules.

Le nouveau « concept » que prévoit le ministère de la recherche rassemble désormais, sous une seule et même stratégie, l’ensemble des programmes de financements relatifs à la recherche sur les batteries et y inclut notamment une nouvelle étape (finale), centrée sur la mise en pratique et le développement à grande échelle d’une production de cellules.

Cette stratégie est divisée en trois modules, correspondant aux étapes de la recherche :

  • Matériel : depuis 2012, à travers son initiative « Excellent Battery », le BMBF soutient les centres d’excellence sur les matériaux innovants (budget : 40 millions d’euros), comme le cluster « FestBatt », qui travaille sur les batteries solides et reçoit à ce titre un financement de 16 millions d’euros.
  • Cellule et processus : chaque étape du processus de production d’une cellule de batterie est important pour l’efficacité globale de cette dernière. C’est pour analyser et améliorer cette dernière que le BMBF a lancé, en 2016, le cluster d’excellence « ProZell », qui associe 22 centres de recherche dans le but d’optimiser l’efficacité des cellules. Par la suite, les concepts sont testés à plus grande échelle et confrontés à leur éventuelle production de masse au sein du Centre pour la recherche en énergie solaire et hydrogène du Bade Wurtemberg (ZSW).
  • Production de cellules de batteries : L’étape finale est la production à grande échelle des cellules qui auraient passé les différents tests évoqués précédemment, dans le cadre du futur programme « application de la recherche pour les cellules de batterie ». Celui-ci vise à accélérer le transfert de la recherche dans des applications plus pratiques. Six producteurs allemands de cellules se sont déjà manifestés pour soutenir cette initiative, qui verra le jour en 2019.

Le ministère fédéral de l’économie et de l’énergie (BMWi) a quant à lui promis un milliard d’euros pour soutenir l’installation en Allemagne d’une giga-fabrique de batteries, projet qui ne verra le jour que s’il est déclaré par l’Union Européenne comme projet important d’intérêt européen commun (IPCEI). A la clef, pas moins de 4 millions de créations de postes sont envisageables.


Source : BMBF, Weitere 500 Millionen Euro für Batterien „made in Germany“, 23.01.2019, https://www.bmbf.de/de/weitere-500-millionen-euro-fuer-batterien-made-in-germany-7711.html

Rédacteur : Fabien Baudelet, fabien.baudelet[at]diplomatie.gouv.fr – www.science-allemagne.fr

PLAN DU SITE