Appel à projets pour la formation de doctorants étrangers aux techniques avancées en archéologie (08 juillet au 16 septembre 2016)

1 – Objectifs

Permettre à des doctorants en archéologie étrangers travaillant en coopération avec des missions archéologiques françaises de progresser dans leur formation professionnelle en suivant des stages dans un laboratoire français.

Les projets pourront porter sur une formation aux sciences et techniques de l’archéologie (SIG, LIDAR, anthropologie funéraire, technologie lithique, paléobotanique, archéométrie, restauration de matériels céramiques ou métalliques…) et aux méthodes modernes de conservations des données (techniques d’archivage, numérisation…) en vue de permettre un transfert de capacité vers le pays partenaire.

2 – Conditions

  • L’appel d’offre est ouvert aux doctorants étrangers intégrés dans une mission archéologique française à l’étranger financée par le ministère des Affaires étrangères et du Développement international.
  • La connaissance de la langue française ou anglaise est nécessaire.
  • L’encadrant du projet doit être l’un des chefs de missions archéologiques financées par le MAEDI en 2016.
  • Les pays concernés sont : tous pays y compris les pays où les missions de terrain sont suspendues pour des raisons de sécurité. Pour les pays où les missions de terrain sont suspendues, les doctorants de la mission résidant en France seront autorisés à présenter un projet.

3 – Modalités de candidatures

  • Le projet devra être envoyé à l’adresse ARarcheostage16 chez hotmail.com, sous forme écrite (5 pages maximum, 100 mégaoctets maximum). Il devra présenter l’objet du stage, le lieu d’accueil ainsi que les enjeux de la formation sélectionnée par le doctorant et être parrainé par un membre de la Commission consultative des recherches archéologiques (voir la composition de la commission consultative des recherches archéologiques à l’étranger - .pdf).
  • Le stage pourra avoir lieu dans le laboratoire auquel est rattaché le chef de mission archéologique ou être organisé dans un laboratoire partenaire). Les dates en seront fixées de manière à permettre aux doctorants de participer à la demi-journée dédiée aux missions archéologiques organisée au Centre de conférences ministériel le 30 novembre 2016.

4 – Évaluation

Les projets seront évalués par un jury composé des membres de la Commission consultative des recherches archéologiques à l’étranger et des responsables de la sous-direction de l’enseignement supérieur et de la recherche au ministère des Affaires étrangères et du Développement international.

5 – Prise en charge

A cette occasion chaque lauréat étranger sélectionné recevra, suivant son cursus et le type de convention signée avec le laboratoire d’accueil, une bourse de séjour scientifique de haut niveau (1374 €), ou une bourse de stage (795 €) d’un mois, la prise en charge de son voyage AR et l’hébergement en campus.

6 – Dispositions

  • L’appel d’offre est valable du 8 juillet au 16 septembre 2016. Aucun dossier ne sera pris en compte après cette date.
  • Le ministère des Affaires étrangères et du Développement international retiendra 10 projets maximum et communiquera les résultats au début du mois d’octobre 2016.

7 – Contacts

Maëlle Sergheraert - maelle.sergheraert chez diplomatie.gouv.fr
Catherine Delobel - catherine.delobel chez diplomatie.gouv.fr
Brigitte Myard - brigitte.myard chez diplomatie.gouv.fr


La présentation des projets sélectionnés se tiendra le 30 novembre après-midi au Centre de conférences ministériel du ministère des Affaires étrangères et du développement international, 37 rue de la Convention – 75015 Paris.

Elle sera ouverte sur invitation à solliciter auprès du secrétariat de la sous-direction de l’enseignement, de la recherche et du réseau.

Contact : Brigitte Myard - secretariat.dgm-esr chez diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE