Conseil de l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN) - Election d’Ursula Bassler (28.09.17)

La France salue l’élection, hier, d’Ursula Bassler à la présidence du Conseil de l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN), dont la candidature avait été présentée conjointement par la France et l’Allemagne.

Directrice-adjointe de l’Institut de physique nucléaire et de physique des particules (IN2P3-CNRS) et déléguée scientifique de la France au Conseil d’administration du CERN, Ursula Bassler est une scientifique à la réputation établie dans le domaine de la physique des particules. Elle a accompli sa carrière en Allemagne (Deutsches Elektronen-Synchrotron), aux Etats-Unis (Fermi National Accelerator Laboratory) et en France (Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives, CNRS).

Fondé en 1954, le CERN est un laboratoire scientifique d’importance et de réputation mondiales. Il est spécialisé dans la physique fondamentale, la découverte des constituants et des lois de l’univers. C’est dans cet institut que, grâce au grand collisionneur de hadrons (LHC), le boson de Higgs a été observé. La France accueille, avec la Suisse, les installations du CERN sur son territoire et compte parmi les États les plus impliqués dans ses activités.

PLAN DU SITE