Singapour investit dans l’impression 3D

Singapour

Actualité
Singapour | Politiques de recherche, technologiques et universitaires | Sciences de l’ingénieur : aéronautique, mécanique, électronique, génie civil | Science de la matière : matériaux, physique, chimie, optique | Horizon 2020 : innovations et progrès techniques
1er juin 2016

Gain de temps, économie de matériaux, réduction de l’impact environnemental, les intérêts de l’impression 3D sont nombreux et applicables dans de nombreux secteurs d’activité. Singapour inaugure son nouveau centre "Singapore Centre for 3D Printing" au sein de son Université NTU en partenariat avec plusieurs industriels.

Le 17 Mai dernier, Nanyang Technological University (NTU Singapore) a lancé son "Singapore Centre for 3D Printing", nouveau centre d’envergure internationale en impression 3D. Le centre a été inauguré par le Ministre du Commerce et de l’Industrie (MTI), M.S Iswaran.

L’impression 3D ou la fabrication additive a été identifiée par Singapour comme un outil essentiel de développement dans le domaine des technologies de fabrication de pointe. L’émergence de l’impression 3D est ainsi soutenue dans le nouveau plan quinquennal de développement singapourien RIE2020 sous l’axe stratégique"Advanced Manufacturing and Engineering".

Cet axe a pour objectif de "développer les capacités technologiques et les nouveaux procédés qui favorisent la croissance et la compétitivité des secteurs de l’ingénierie et de la fabrication de pointe". Cet axe stratégique sera développé à hauteur de S$ 3,3 milliards (17% du budget total) dans les 5 prochaines années.

Mr S Iswaran, Ministre du Commerce et de l'Industrie, photo propriété de Nanyang Technological University

La fabrication additive représente un ensemble de technologies transversales qui soutiennent les secteurs clés de l’industrie de Singapour comme l’Aérospatiale, la Défense, le Maritime, la Construction… Le marché global de la fabrication additive devrait croître jusqu’à 21 milliards de dollars US sur les 5 prochaines années.

L’opportunité de se lier au projet a été saisie par plusieurs industriels et agences gouvernementales, ainsi 4 accords de coopérations ont été signés lors de la cérémonie d’ouverture avec ST Engineering, Keppel Offshore & Marine Technology Center (KOMtech), Sembcorp Design and Construction et Emerson Process Management.

Les équipes scientifiques du centre commencent travaillent sur plusieurs projets liés à l’impression 3D comme de nouvelles méthodes d’impression de structures en béton pour utilisation par le secteur de la construction.

A propos du plan RIE2020 :
Le plan quinquennal RIE 2020 émis par le RIEC (Research, Innovation and Enterprise Council) réinjecte plus de S$ 19 milliards, en augmentation de 18% par rapport au plan précédent. Les thèmes abordés viennent consolider les priorités gouvernementales proposées lors du programme « Smart Nation » établi à l’initiative des 50 ans de la Cité-Etat.
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/po...

Article de Presse sur le site officiel de NTU :
http://media.ntu.edu.sg/NewsRelease...

Lien "Singapore Centre for 3D Printing" :
http://sc3dp.ntu.edu.sg/Pages/Home.aspx

Auteur : Antoine de Marassé-Enouf – Chargé de mission scientifique – Institut Français Singapour – Ambassade de France – antoine.demarasse chez ambafrance-sg.org