Nouvelle publication franco-singapourienne sur les interactions cellulaires

Partager
Singapour

Actualité
Singapour | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
9 mars 2016

Une équipe de scientifiques français et singapouriens a révélé le mécanisme sous-jacent à la formation et à la croissance d’un type fondamental de tissu - le tissu épithéliale (et notamment des tubes épithéliales).

L’étude suggère que la forme et la taille de certains types de tubes épithéliales sont régies par les forces mécaniques qui résultent de l’interaction des cellules avec la matrice extracellulaire de soutien (ECM) qui les entoure. Cette étude et ses résultats ont été publiés dans la revue scientifique Nature Cell Biology le 15 Février 2016.

Des défauts dans l’architecture de des tubes épithéliales conduisent à des maladies telles que la cholestase (diminution de la sécrétion biliaire), l’athérosclérose (perte d’élasticité des artères) et la maladie polykystique des reins (MPR).

Les résultats de la recherche contribuent à une meilleure compréhension des principes à la base de la formation du tube épithélial, et offrent des possibilités pour le développement de meilleures thérapies pour ces maladies.

Assoc Prof Viasnoff a conclu que cette approche offre un moyen très prometteur de comprendre non seulement la formation du tube, mais également la polarisation des cellules. Plus largement, l’équipe espère que cette étude soit une première étape vers la compréhension de la façon dont l’environnement entourant les cellules affecte leurs interactions.

Pour plus de détails :
http://www.a-star.edu.sg/Portals/0/media/Press%20Release/NUS-IBN%20Press%20Release%20-%20Shaping%20lumens%20by%20force.pdf
Nature Cell Biology - Accéder à la publication, aux images et vidéos :
http://www.nature.com/ncb/journal/v18/n3/pdf/ncb3310.pdf