Premiers tests d’une voiture roulant exclusivement au bio-méthane produit en Lettonie

Partager
Lettonie

Actualité
Lettonie | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement | Stockage de l’énergie
31 mars 2016

Des chercheurs de l’Université Technique de Riga (RTU), en collaboration avec l’entreprise suédo-lettone « NeoZeo », ont développé un dispositif innovant permettant de transformer des biogaz en bio-méthane – un des carburants les moins polluants. Ils ont également effectué des tests de conduite au mois de mars 2016 sur une première voiture roulant à ce bio-méthane produit en Lettonie. Cela pourrait rendre possible une réduction significative de l’émission de gaz à effet de serre par l’utilisation de ce gaz dans des véhicules.

JPEG - 105.6 ko
Voiture NeoZeo et installations de production de bio-méthane, Photo : RTU

L’idée d’un dispositif capable de convertir du biogaz en bio-méthane est due à l’ingénieur et chercheur russe Petr Vassiliev, membre fondateur et actuel président de l’entreprise « NeoZeo ». Il a déposé des brevets sur les matériaux poreux et les procédés permettant de purifier efficacement les biogaz par extraction du dioxyde de carbone. Grâce à des études de marché, les chercheurs de « NeoZeo » ont compris l’importance de la conversion de biogaz en bio-méthane par l’utilisation de celui-ci en tant que carburant pour alimenter des voitures moins polluantes. Pour le développement et les essais des installations ainsi que d’un véhicule-test, l’entreprise a décidé d’une collaboration avec des scientifiques lettons de l’université de RTU.

La construction des installations et les essais ont été réalisés par des facultés et instituts de recherche de l’Université dont la faculté de génie civil [1] , le laboratoire de recherche hydrologique [2], la faculté de science des matériaux et de chimie appliquée [3] ainsi que l’institut de génie chimique [4]. Au sein de RTU, l’ensemble du projet a été coordonné par Kristīne Ruģele, conseillère scientifique du projet et Jānis Rubulis, chef de projet.

Les processus de fabrication de ce bio-méthane sont exclusivement réalisés en Lettonie : de la production de biogaz à partir de déchets domestiques à la purification de celui-ci pour arriver à un carburant de qualité et répondant aux normes. Selon Kristīne Ruģele : « Si tous les biogaz produits en Lettonie étaient transformés en bio-méthane, il serait possible de réduire jusqu’à 10% notre consommation de gazole. De plus, l’utilisation de bio-méthane à la place de l’essence ou du gazole réduirait de 50% les frais de déplacement en voiture ».

La purification du biogaz est réalisée grâce à un module nommé « NeoBioGas-70 » breveté par l’entreprise « NeoZeo ». Ce module comprend tous les outils nécessaires pour l’extraction du sulfure d’hydrogène, des traces d’eau et du dioxyde de carbone ainsi que pour la compression et le stockage du bio-méthane. Pour évaluer la performance de ce gaz, les chercheurs ont utilisé une voiture roulant au gaz naturel compressé (Compressed Natural Gas : CNG) produit industriellement. Un remplissage complet de son réservoir avec du bio-méthane permet à la voiture de parcourir environ 250 kms.

Le projet est financé, côté letton, par Imprimatur Capital Fund Management [5] et, côté suédois, par les fonds européens Life dans le cadre du projet Biogas XPOSE [6]. Il est également soutenu par le centre de compétence letton en environnement, bioénergétique et biotechnologie [7].

Sources :

Rédacteur :

  • Simon Cousseau, chargé de coopération scientifique et universitaire à l’Institut français de Lettonie, simon.cousseau[at]institut-francais.lv

[1Site internet de la faculté de génie civil de RTU : Būvniecības inženierzinātņu fakultātes, http://www.bf.rtu.lv/

[2Site internet du laboratoire de recherche hydrologique : Water research laboratory, http://www.wrl.bf.rtu.lv/

[3Site internet de la faculté de science des matériaux et de chimie appliquée de RTU : Materiālzinātnes un lietišķās ķīmijas fakultātes, http://www.ktf.rtu.lv/

[4Site internet de l’institut de génie chimique de RTU : Vispārīgās ķīmijas tehnoloģijas institūta, http://rbiac.rtu.lv/

[5Site internet de l’Imprimatur Capital Fund Management, http://www.icfm.lv/

[6Site internet de Biogas XPOSE, http://www.biogasxpose.eu/

[7Site internet du centre de compétence letton en environnement, bioénergétique et biotechnologie : Vides, bioenerģētikas un biotehnoloģijas kompetences centrs, http://www.vbbkc.lv/