Budget public 2019 pour la science, la technologie et l’innovation

Japon

Brève
Japon | Politiques de recherche, technologiques et universitaires
1er mars 2019

Le budget public japonais pour l’année fiscale 2019 (du 1er avril 2019 au 31 mars 2020) doit être adopté par la Diète en mars prochain.

Le budget public japonais pour l’année fiscale 2019 (du 1er avril 2019 au 31 mars 2020) doit être adopté par la Diète en mars prochain.

Le budget STI (science, technologie et innovation) concerne de nombreux ministères. Il revient au Conseil pour la Science, la Technologie et l’Innovation (CSTI), présidé par le premier ministre, d’agréger les enveloppes budgétaires STI sur l’ensemble des ministères pour calculer le budget STI 2019 du Japon.

Augmentation remarquable du budget public 2019 pour la STI

Pour la prochaine année fiscale, le budget public STI s’élève à 4 237 milliards de yens (environ 34 Mds d’euros), ce qui représente une augmentation de 398 Mds de yens (environ 3,2 milliards d’euros), soit 10,4% d’augmentation par rapport à l’année précédente (voir CF-2018-1104315).

Budget du ministère de l’Education, de la Culture, des Sports et de la Science et de la Technologie (MEXT)

Le ministère de l’Education, de la Culture, des Sports et de la Science et de la Technologie (MEXT) est de loin le ministère qui affiche la plus grosse enveloppe, 51,6% du budget total pour la STI. Elle est marquée par une hausse de 4,7% par rapport à 2018. Cette augmentation comprend notamment le développement du supercalculateur, le « Post-K computer » (+4,3 Mds de yens), le programme « M-Cube » qui encourage le développement des matériaux innovants (+2,8 Mds de yens), le lancement du programme « Moon-Shot » qui soutient les recherches à haut risque et à fort impact (1,6 Mds de yens), et enfin la R&D fondamentale liée à la prévention des risques naturels.
Un élément remarquable du budget 2019, est l’augmentation de 8,6 Mds de yens (environ 69 millions d’euro) du fond compétitif « Grant-in-aid (Kakenhi) » qui, au travers de l’appel d’offre de la Japan Society for the Promotion of Science (JSPS), soutient tous les domaines de la recherche, du fondamental à l’appliqué.
Le MEXT a également obtenu 5 Mds de yens (environ 40 millions d’euros) pour renforcer le financement des projets de recherche déposés par les jeunes chercheurs du pays. En effet, le gouvernement japonais, dans sa « Stratégie intégrée pour l’innovation » publiée en juin 2018 (voir ND-2018-1592804), indique que, d’ici 2023, la part des projets financés portés par de jeunes chercheurs de moins de 40 ans, serait de 10 points supérieure à celle des projets déposés. Pour l’année fiscale 2019, il est prévu de financer jusqu’à 12 000 projets de jeunes chercheurs.

Budget du ministère du Territoire, de l’Infrastructure, du Transport et du Tourisme (MLIT)

Depuis l’année dernière, sont considérés comme dépense intérieure de recherche et développement, tous projets de travaux publics qui utilisent des nouvelles technologies. Grâce à cette nouvelle disposition, le ministère du Territoire, de l’Infrastructure, du Transport et du Tourisme (MLIT) se voit attributaire d’un important budget STI de 292 Mds de yens (environ 2,3 Mds d’euros), soit une hausse de 60% par rapport à l’année fiscale 2018. Cette augmentation sera notamment destinée à la construction innovante (i-construction) qui correspond à l’application des nouvelles technologies (IA, internet des objets, robotique big-data, etc.) dans les travaux publics afin d’en accroître la productivité en réponse à la pénurie de main-d’œuvre nationale. Avec cet effort, le MLIT vise une hausse de 20% de la productivité dans la construction d’ici 2023.

Budget du ministère de la Santé

Le budget STI du ministère de la Santé devrait s’élever à 233,3 Mds de yens (environ 1,9 Mds d’euros) avec une hausse de 37,4% par rapport à l’année précédente (155,9 Mds de yens). Avec cette augmentation le ministère investit notamment dans le développement de l’IA appliquée à la production des médicaments et au diagnostic par imagerie.

Réforme des universités nationales

Le montant total de la subvention attribuée aux universités nationales reste inchangé par rapport à 2018 (1 097 Mds de yens, soit 8,7 Mds d’euros) mais la part variable destinée à primer les universités qui ont le plus avancé dans la réforme à laquelle elles sont soumises, sera augmentée à 10 % du montant total, soit approximativement 100 Mds de yens (8 Mds d’euros).

Répartition du budget STI par ministère

Rang (rang 2018)MinistèresRépartition des budgets ministériels 2019 dans la totalité du budget STI (valeurs 2018) Montant du budget STI 2019 (milliards de yens) (dont la partie des crédits destinés à la recherche proprement dite) Evolution par rapport au budget STI 2018
1 (1) MEXT [1] 51,6% (54,4%) 2 187,6 (895,4) + 4,7%
2 (2) METI [2] 16,0% (17,1%) 678,6 (113,1) + 3,5%
3 (3) MLIT [3] 6,9% (4,8%) 292,0 (28,1) + 60,0%
4(4) Ministère de la Santé 5,5% (4,4%) 233,3 (63,9) + 37,4%
5(5) MAFF [4] 4,7% (4,3%) 200 (94,5) + 20,6%
6(6) Ministère de l’Environnement 4,0% (3,8%) 171,2 (28,2) + 16,5%
7(7) Ministère de la Défense 3,0% (2,7%) 129 (-) + 23,8%
8(8) Cabinet Office 2,8% (2,7%) 123 (83,3) + 16,3%
9(9) MIC [5] 2,6% (2,6%) 108,2 (48,9) + 9,2%
10(10) Cabinet Secrétariat 1,5% (1,6%) 62,5 (-) 0%
11(11) Agence de reconstruction 0,7% (0,9%) 31,2 (-) -13,1%
12(12) Autres 0,6% (0,6%) 23,9 (4,2) -13,1%

Encore un long chemin à parcourir pour atteindre l’objectif fixé dans le Plan-cadre
Dans le 5ème Plan-cadre de la science et de la technologie, le gouvernement s’était fixé comme objectif d’atteindre 1% du PIB d’ici la fin de l’année fiscale 2020. En supposant que le taux de croissance nominale du PIB soit de 3,3% de 2016 à 2020, l’investissement public dans R&D devrait s’élever à 26 000 Mds de yens (environ 207 Mds d’euros) sur 5 ans.
M. Takuya HIRAI, Ministre d’Etat auprès du Premier Ministre, chargé de la S&T, a admis qu’il reste encore d’important d’efforts à faire pour atteindre cet objectif.

Rédactrice : Aki SATO, traductrice - aki.sato chez diplomatie.gouv.fr
Référence : Budget public pour la STI : https://www8.cao.go.jp/cstp/budget/h31yosan.pdf

[1Ministère de l’Education, de la Culture, des Sports et de la Science et de la Technologie

[2Ministère de l’Economie, du Commerce et de l’Industrie

[3Ministère du Territoire, de l’Infrastructure, du Transport et du Tourisme

[4Ministère de l’Agriculture, de la Forêt et des Pêches

[5Ministère des Affaires intérieures et de la Communication