Japon

Partager

Veille scientifique et technologique du Japon.

Dernières actualités

Le NICT teste une infrastructure de transport intelligente pour préparer l’arrivée des véhicules autonomes

Japon | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
Brève
13 juillet 2018

Afin d’anticiper l’arrivée dans la circulation routière des véhicules autonomes, l’institut de recherche japonais dédié aux technologies de l’information et de la communication, le NICT, cherche à développer un système permettant de cartographier l’état de la circulation d’une zone et de transmettre cette carte aux véhicules connectés en temps réel.

Fujitsu actif dans le calcul haute performance

Japon | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
Brève
6 juillet 2018

Le géant japonais des technologies de l’information reçoit régulièrement des commandes de la part d’instituts de recherche pour la construction de calculateurs haute performance. Fujitsu avait déjà développé pour le RIKEN le « K Computer », classé le plus rapide au monde en 2011 et plus récemment 8ème au TOP500 en 2017, et a dévoilé au mois de juin ses avancées sur des commandes en cours.

Ouverture des Bourses du Gouvernement Français 2019 - 2020 - secteurs scientifiques

Japon | Politiques de recherche, technologiques et universitaires
Actualité
2 juillet 2018

Les Bourses du Gouvernement Français pour les secteurs scientifiques (BGF-Sciences) sont ouvertes aux étudiants de nationalité japonaise ou disposant d’un statut de résident permanent, souhaitant effectuer un séjour d’étude ou de recherche en France, au niveau master ou doctorat, ainsi qu’aux étudiants en licence partant dans le cadre d’un programme de double-diplôme.

Les lipides, des molécules importantes dans la prolifération des cancers

Japon | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
Actualité
26 juin 2018

Des chercheurs japonais de l’école de médecine de l’université de Kurume (Fukuoka Prefecture), en collaboration avec leurs collègues chinois et suédois, viennent de mettre à jour l’utilisation de lipides par les cellules cancéreuses comme source d’énergie alternative lorsque le sang ne permet plus de subvenir à leurs besoins.