L’influence des tomates italiennes sur le cancer de l’estomac

Italie

Actualité
Italie | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie | Agronomie et alimentation | Chimie du végétal
29 mai 2017

Une étude italienne montre que deux variétés de tomates du Sud de l’Italie, San Marzano et Corbarino, peuvent avoir un fort impact sur le cancer de l’estomac, en limitant son développement.

Deux variétés de tomates originaires du Sud de l’Italie, San Marzano et Corbarino, ont été au centre d’une étude très innovante menée par un groupe de chercheurs italiens, supervisée par l’Oncology Research Center of Mercogliano (CROM), Istituto Nazionale Tumori – IRCCS - Fondazione G. Pascale de Naples.

Le jus des tomates italiennes pourrait réduire la croissance des cellules des cancers gastriques et par conséquent bloquer l’extension du cancer de l’estomac.
En particulier, les chercheurs ont mené des expériences pour mieux comprendre l’effet du jus de ces deux types de tomate sur la croissance et la réplication in vitro des trois lignées cellulaires cancéreuses YCC1, YCC2 et YCC3. Ils ont observé que le jus interrompt le cycle cellulaire des cellules YCC3 et favorise la mort cellulaire programmée (apoptose) des cellules YCC1 et YCC2.

La tomate contient plusieurs composants antioxydants, comme le lycopène, la lutéine et la zéaxanthine et, selon les chercheurs, l’ensemble de ces éléments avec d’autres substances présentes dans ce type de végétaux pourrait ralentir l’évolution des cancers de l’estomac.

Ces découvertes permettent aux chercheurs d’affirmer que consommer des tomates est fortement conseillé pour la prévention du cancer et tout particulièrement pour les individus qui souffrent d’un cancer de l’estomac, accompagné par des soins spécifiques pour cette maladie.

Ce type de cancer est très répandu dans le monde entier, mais, surtout dans les pays occidentaux, on constate que sa diffusion est en diminution. Un rapport récemment publié par l’Association Italienne d’Oncologie Médicale et l’Association Italienne Registres Tumeurs et intitulé “I numeri del cancro in Italia 2016” (les chiffres du cancer en Italie 2016), fait apparaître qu’il y a eu plus de 9.000 décès en Italie en 2013 dus à ce type de tumeur et qu’il représente l’un des cancers les plus meurtriers dans la population italienne. Ce cancer touche particulièrement les personnes âgées, avec à peu près la même même incidence sur les femmes et les hommes.

Source :
https://www.galileonet.it/2017/05/pomodori-cancro-stomaco/

Plus d’informations :
http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/jcp.25995/pdf

Rédacteur : Chiara Pellegrino, chiara.pellegrino[a]institutfrancais.it