Israël

Partager

Veille scientifique et technologique d’Israël.


Le Service de Coopération Scientifique et Universitaire a pour rôle d’informer de l’actualité scientifique, universitaire et technologique israélienne. Pour cela nous disposons de plusieurs outils :

Dernières actualités

World science conference Israël (WSCI)

Israël | Politiques de recherche, technologiques et universitaires | Horizon 2020 : innovations et progrès techniques
Actualité
9 novembre 2015

La conférence WSCI se déroulant à Jérusalem, du 16 au 20 août, a permis de réunir 15 lauréats de prix Nobel, prix Wolf et médaille Fields ainsi que d’éminents scientifiques venant présenter leurs travaux dans les domaines tels que la médecine, la chimie, la physique et les mathématiques. L’ensemble de ces présentations, accompagnées d’ateliers se sont déroulés devant plus de 400 étudiants du monde entier.

Effet Hall quantique et particules marginales

Israël | Science de la matière : matériaux, physique, chimie, optique
Actualité
9 novembre 2015

Lorsque l’on réduit la taille d’un système physique, les lois de la mécanique quantique prennent le pas sur celles de la physique classique. Découvert en 1980, l’effet Hall quantique apparaît lorsque l’on réduit une des dimensions d’un système semi-conducteur : les particules chargées, appelées électrons et qui sont responsables du courant électrique, ne peuvent alors se déplacer que dans le plan. Lorsque l’on place ces électrons à très basse température (proche du zéro absolu soit -273,15°C) et sous un fort champ magnétique perpendiculaire au plan, les électrons ont alors un comportement inhabituel. Dans ce cas de figure ils se déplacent seulement sur les bords de l’échantillon sans aucune dissipation, c’est-à-dire sans aucune collision avec tout type d’impuretés présents dans l’échantillon. Mais à quoi peut bien servir cet effet quantique ?

Nouvelle stratégie thérapeutique pour la maladie d’Alzheimer

Israël | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie | Silver économie : l’innovation pour la longévité
Actualité
9 novembre 2015

Ramot, le service de transfert de technologie de l’Université de Tel Aviv, vient de signer un accord avec la compagnie pharmaceutique Neurimmune. L’objectif est de développer une nouvelle stratégie thérapeutique pour la maladie d’Alzheimer, fondée sur les travaux du Pr Daniel Michaelson de l’Université de Tel Aviv. Cette stratégie cible une protéine qui est un facteur de risque important et qui n’a jamais reçu, selon le Pr Michaelson, l’attention qu’elle méritait.

“Moi Monsieur, si j’avais un tel nez…”- Je pourrais vous donner un rein.

Israël | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
Actualité
9 novembre 2015

Chaque nez est unique. Pas seulement par sa forme, mais aussi -surtout- par la subtile combinaison des ses récepteurs olfactifs. L’espèce humaine possède environ 400 types différents de récepteurs olfactifs, assez pour que chaque individu sur terre, avec ses quelque six millions de récepteurs, ait un nez unique. Il semble que l’on puisse établir des empreintes olfactives uniques des individus, et que ces dernières soient même des indicateurs fiables de leur identité immunitaire - auquel cas elles pourraient être utilisées pour établir les couples donneur/receveur de greffes.

Des chiffres et des lettres : comment le cerveau les distingue-t-il ?

Israël | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
Actualité
9 novembre 2015

Quand vous voyez ceci : 5
quelles aires de votre cerveau s’activent à votre avis ?
La zone de la vision répondrez-vous sûrement. Peut-être aussi la zone de la mémoire. Qu’en est-il de la zone des chiffres ? Si elle existe ? Elle existe. Où est-elle ? Dans la zone visuelle ? Pas nécessairement puisque les aveugles peuvent aussi compter… Pourtant il s’agit d’un chiffre visuel ici. Donc en voyant ce chiffre on doit faire fonctionner une aire spécifique à ceux qui voient…

Les mystères du saphir de mer

Israël | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement
Actualité
9 novembre 2015

Nombreux sommes-nous à avoir rêvé de percer le secret de l’invisibilité, encore plus après avoir lu le célèbre tome I de Harry Potter de J.K Rowling. Mais rares sont ceux qui ont réellement eu la chance d’observer ce phénomène. Des biologistes israéliens qui se sont intéressés aux Sapphirinidae, appelés plus communément saphirs de mer, ont non seulement eu la chance d’en être témoins mais ont en plus le mérite d’en avoir élucidé le mécanisme optique.