Un carburant sans émission pour les voitures ?

Partager
Irlande

Actualité
Irlande | Science de la matière : matériaux, physique, chimie, optique | Stockage de l’énergie
17 juin 2016

Produire plus d’hydrogène en dépensant moins ? Ce serait possible grâce à l’oxyde de manganèse, grâce à la découverte des chercheurs du CRANN, laboratoire de Trinity College Dublin. Cette nouvelle technique permettrait de produire de l’hydrogène qui serait 90% moins chère que les méthodes existantes aujourd’hui : l’extraction de l’hydrogène de l’eau.

L’hydrogène a souvent été décrit comme l’ultime source d’énergie propre et potentiellement une alternative aux énergies fossiles. C’est en effet un carburant non polluant et une source d’énergie qui répondrait à la majeure partie des demandes énergétiques de notre société. L’hydrogène se prépare grâce à l’électrolyse (la séparation électrique des composés d’hydrogène et d’oxygène de l’eau), un procédé facile mais qui requiert un important apport énergétique. Les chercheurs du CRANN ont développé un matériau qui améliore cette méthode en diminuant le coût énergétique, à l’aide d’une matière première très répandue sur Terre, l’oxyde de manganèse.

Selon Mike Lyons, chercheur principal au sein du CRANN, utiliser cette matière dans le secteur de l’industrie serait plus viable économiquement et permettrait d’utiliser plus rapidement l’hydrogène comme carburant pour des transports efficaces énergétiquement. Ces voitures fonctionnant à l’hydrogène pourraient représenter l’avenir !

Cette découverte a été publiée dans le journal international ACS Catalysis.

Sources :

Rédactrice : Louise Aupetit – courriel : louise.aupetit[a]diplomatie.gouv.fr