Le nombre d’utilisateurs d’internet en Inde va doubler d’ici 2020

Partager
Inde

Rapport
Inde | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
20 décembre 2016

Une étude conjointe du cabinet de conseil Deloitte et de l’Association des chambres de commerce et d’industrie d’Inde (ASSOCHAM) prédit que le nombre d’Indiens connectés à internet va passer de 343 millions en 2016 à 600 millions en 2020. Elle analyse également l’impact de la politique « Digital India » du gouvernement.

L’Inde verra quasiment doubler sa population d’internautes d’ici à 2020, passant de 343 millions en 2016 à 600 millions, selon une étude du cabinet Deloitte et de l’Association des chambres de commerce et d’industrie d’Inde (ASSOCHAM). Cette explosion attendue du nombre d’utilisateurs est à mettre au compte de la pénétration croissante d’internet et des objets connectés, comme les smartphones, notamment dans les zones rurales qui sont pour l’instant à l’écart de cette révolution numérique.
Ainsi sur 1 milliard d’abonnements mobiles, 240 millions concernent des smartphones, un chiffre qui devrait atteindre 520 millions en 2020.

La campagne « Digital India » lancée par le gouvernement indien en mars 2015 a pour objectif de donner accès à internet à l’ensemble de la population indienne notamment en connectant les zones rurales à un réseau internet haut-débit par la promotion de l’économie numérique, tout en encourageant l’acquisition de compétences numériques (« digital literacy »).

Cependant les obstacles au succès de cette campagne sont nombreux, à commencer par le manque d’infrastructures de télécommunications. Ainsi, la disponibilité des fréquences dans les grandes métropoles indiennes est dix fois inférieure à celle dans les pays développés, ce qui ne permet pas d’offrir des services à haut débit ; en outre, le nombre de réseaux wifi publics reste encore très faible : pour atteindre la moyenne mondiale d’un hotspot wifi pour 150 habitants, l’Inde aurait besoin de près de 8 millions de hotspots supplémentaires ! De plus, 55 000 villages sont encore privés de toute connectivité mobile car les fournisseurs de services sont réticents à investir dans les zones rurales ou reculées.

Pour répondre à ces défis, l’étude pointe le besoin d’une collaboration plus efficace entre les autorités publiques et les acteurs privés, suggérant notamment de mettre en place des mécanismes incitatifs pour développer les infrastructures de proximité et de clarifier la réglementation afférente. Elle propose également de développer les télécommunications par satellites pour accélérer le débit dans les zones rurales.

Enfin, l’étude met également l’accent sur la nécessité d’améliorer l’accessibilité du numérique pour les usagers, par l’« alphabétisation digitale », qui passe par des campagnes pour l’éducation au numérique ou encore la promotion du e-commerce, et la traduction des applications proposées dans les langues locales.

Source :
“India’s internet population expected to double to 600 million by 2020 : Study”, Gadgets Now, 5 décembre 2016

Rédacteur :
Laurent Glattli
laurent.glattli[at]diplomatie.gouv.fr
Service pour la Science et la Technologie, Ambassade de France en Inde