Des nanostructures en 3D pour des biopsies en phase liquide

Partager
Inde

Brève
Inde | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
24 mars 2017

Des chercheurs indiens ont mis au point un système à microcanaux utilisant une nanostructure en 3D pour capturer des cellules tumorales en circulation dans le sang. Une découverte prometteuse pour le développement des biopsies en phase liquide.

Quand une tumeur se développe, il arrive que des cellules cancéreuses migrent vers d’autres organes en suivant les circuits sanguins ou lymphatiques, ou elles s’ancrent et prolifèrent : c’est le phénomène de métastase. Depuis quelques années, la recherche sur le cancer s’emploie à tirer parti de ce phénomène. En effet, les cellules tumorales circulant dans le sang peuvent être prélevées à l’aide d’une simple prise de sang et permettre un diagnostic précoce, ou renseigner sur le type de cancer, plutôt que d’effectuer une biopsie directement sur la tumeur.

Une équipe de chercheurs emmenés par Jayant J. Khandare et Shashwat Banerjee du Maharashtra Institute of Pharmacy basé à Pune a développé un système permettant de capturer ces cellules tumorales circulantes. Utilisant des nanoparticules magnétiques associées à un polymère, ils ont fabriqué un système de microcanaux en trois dimensions, lequel a réussi avec succès à capter des cellules de cancer du sein et du colon, et ceci même lorsqu’elles étaient présentes à faible concentration.

Une approche prometteuse pour l’aide au diagnostic précoce de certains cancers.

Sources
• “Liquid biopsy shows promising results”, Nature India, 6 February 2017
• Banerjee, S. S. et al. Biofunctionalized capillary flow channel platform integrated with 3D nanostructured matrix to capture circulating tumor cells. Advanced Materials Interfaces. (2017)

Rédacteur
Laurent Glattli
laurent.glattli[at]diplomatie.gouv.fr
Service pour la Science et la Technologie, Ambassade de France en Inde