Des micro-fusées contre les cellules cancéreuses

Partager
Inde

Actualité
Inde | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie | Silver économie : l’innovation pour la longévité
17 juin 2015

Des scientifiques indiens et allemands sont parvenus à créer des "micro-fusées" à partir de nanotubes de carbone, capables de capturer de manière sélectives les cellules tumorales parmi une grande population de cellules sanguines. A l’heure actuelle, il est difficile d’isoler et de capturer des cellules tumorales dans le sang d’un patient, car seulement 10 à 100 cellules sont recensées en moyenne sur une population de 1 milliard.

Afin de propulser ces fusées dans différentes directions au sein d’une solution artificielle de cellules en suspension, un produit chimique qualifié de "carburant" a été utilisé. Des nanoparticules d’oxyde de fer ont été placées à l’intérieur des nanotubes de carbone, et de la transferrine à l’extérieur. Lors de tests, une solution constituée de cellules de tumeur du côlon, de cellules sanguines mononucléaires et de peroxyde d’hydrogène a été utilisée. En cinq minutes, les micro-fusées ont capturé environ 85% des cellules cancéreuses.

D’après les chercheurs, ces micro-fusées pourraient également devenir des outils de biopsie liquide non-invasive aux premiers stades de la métastase, et être utilisées pour le suivi de processus chimiques dans diverses industries, en détruisant au fur et à mesure de leur apparition d’éventuels polluants industriels.

Ces micro-fusées pourraient également détecter des traces de produits chimiques, distribuer des médicaments et traverser les tissus lors d’interventions chirurgicales non-invasives.

Sources :

Rédacteur(s) : Florian Morin