Autriche

Partager

Veille scientifique et technologique de l’Autriche.

Dernières actualités

La stratégie autrichienne sur le haut débit pour l’horizon 2030

Autriche | Politiques de recherche, technologiques et universitaires | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
Actualité
17 janvier 2020

Le Ministère fédéral pour le Transport, l’Innovation et la Technologie a publié une stratégie sur le haut débit pour 2030. Son principal objectif est de permettre une connexion d’une capacité de l’ordre du Gigabit (≥ 1.000 Mbit/s) sur l’ensemble du territoire autrichien.

Un tatouage éphémère pour faire avancer la médicine : le projet d’une doctorante de l’Université technique de Graz

Autriche | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie | Science de la matière : matériaux, physique, chimie, optique | Médecine individualisée
Actualité
17 décembre 2019

L’Université technique de Graz (TU Graz) développe des électrodes d’une grande finesse semblables aux tatouages éphémères pour enfants pour enregistrer les signaux corporels contenus dans la sueur. Ces tatouages constituent des capteurs très utiles pour suivre les fonctions corporelles de patients pendant plusieurs jours.

S4D4C : Chercheurs et responsables politiques se rencontrent à Vienne autour des enjeux de la diplomatie scientifique

Autriche | Politiques de recherche, technologiques et universitaires | Horizon 2020 : innovations et progrès techniques
Actualité
16 décembre 2019

Une conférence organisée dans le cadre du projet européen sur la diplomatie scientifique « S4D4C » a rassemblé des chercheurs et des professionnels de la diplomatie scientifique de différents pays à l’Académie diplomatique de Vienne du 25 au 27 novembre 2019.

Les activités d’un micro-organisme capable de se nourrir de matériaux issus de météorites analysées

Autriche | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement
Actualité
16 décembre 2019

Une équipe internationale menée par l’astrophysicienne Tetyana Milojevic de l’Université de Vienne a mis en évidence les caractéristiques particulières de Metallosphaera sedula, un micro-organisme qui se développe mieux sur les météorites que sur les roches terrestres.