Veille scientifique et technologique

Partager
Vous êtes sur le portail de la veille scientifique et technologique produite par les services scientifiques des ambassades de France.
Proposé par une quarantaine d’ambassades de France à l’étranger, ce service permet d’observer et d’analyser les environnements scientifiques, techniques et technologiques des pays respectifs grâce à nos rédacteurs diplômés et spécialisés qui publient et diffusent régulièrement des articles ciblés.
  • Retrouvez l’ensemble des flux RSS proposés en cliquant ici
  • Retrouvez les conditions de reproduction et de rediffusion des informations en cliquant ici

Dernières actualités

Actualité

Cancer : premier essai clinique mondial d’une virothérapie canadienne

Canada | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie | Silver économie : l’innovation pour la longévité
Actualité
15 juillet 2015

Une équipe de chercheurs canadiens a lancé le tout premier essai clinique mondial d’un nouveau traitement expérimental. Ce dernier combine deux virus pour attaquer et tuer les cellules cancéreuses tout en stimulant une réponse immunitaire anticancéreuse. Selon des recherches antérieures menées par cette équipe et des chercheurs dans le monde, cette approche pourrait être très efficace et causer moins d’effets secondaires que les traitements conventionnels de chimiothérapie et de radiothérapie. Il faudra toutefois plusieurs années pour la tester rigoureusement, notamment grâce à cet essai et à tous ceux qui suivront.

Efficacité énergétique des immeubles

Canada | Politiques de recherche, technologiques et universitaires | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement | Horizon 2020 : innovations et progrès techniques
Actualité
14 juillet 2015

La Colombie-Britannique pourrait accélérer de manière significative le projet de bâtiments éco-énergétiques, en adoptant l’approche plus rigoureuse promue par les par les « leaders verts » que sont les États de Californie et du Massachussetts. Ce constat fut révélé par le Pacific Institute for Climate Solutions (PICS), de l’Université de Victoria