Veille scientifique et technologique

Partager
Vous êtes sur le portail de la veille scientifique et technologique produite par les services scientifiques des ambassades de France.
Proposé par une quarantaine d’ambassades de France à l’étranger, ce service permet d’observer et d’analyser les environnements scientifiques, techniques et technologiques des pays respectifs grâce à nos rédacteurs diplômés et spécialisés qui publient et diffusent régulièrement des articles ciblés.
  • Retrouvez l’ensemble des flux RSS proposés en cliquant ici
  • Retrouvez les conditions de reproduction et de rediffusion des informations en cliquant ici

Dernières actualités

Politiques de recherche, technologiques et universitaires

Deuxième édition de l’Australian-French Entrepreneurship Challenge, Adelaïde, 11 et 12 juillet 2017

Australie | Politiques de recherche, technologiques et universitaires | Médecine individualisée
Actualité
8 septembre 2017

Pour la deuxième année consécutive, l’Association Nationale pour la Recherche et la Technologie (ANRT), avec l’appui de l’ambassade de France en Australie, a transposé les 24 heures chrono de l’entrepreneuriat en Australie. Après une première édition de « l’Australian-French Entrepreneurship Challenge » organisée en 2016 à l’Australian National University de Canberra, en partenariat avec le ministère australien de l’Industrie, de l’innovation et de la science et l’Académie Australienne des Sciences, c’est à Adélaïde que s’est tenue la seconde édition.

Nouvelle publication du gouvernement australien récapitulant les opportunités de collaboration de science et d’innovation avec l’Australie

Australie | Politiques de recherche, technologiques et universitaires
Actualité
8 septembre 2017

Le gouvernement australien a édité en juillet 2017 un guide qui récapitule les opportunités de partenariat et de collaboration à l’international avec les organisations australiennes de sciences, de recherche et d’innovation mises en place notamment dans le cadre de l’agenda national pour la science et l’innovation (NISA) et de la National Strategy for International Education 2025. Pour mémoire, le National Strategy for International Education 2025 a pour objectif de favoriser les collaborations en éducation et en recherche selon trois axes : renforcement du système d’éducation et de recherche australien, flexibilité des partenariats entre individus, institutions et gouvernements, et développement de la compétitivité australienne en palliant aux besoins de compétences et d’éducation. Le global Innovation Strategy de l’agenda NISA offre des financements pour des projets de partenariats internationaux liant recherche et entrepreneuriat. Cette stratégie recouvre trois instruments : les Global Innovation Linkages, le global Connection Fund, et le Regional Collaborations Programme.

Lancement par le gouvernement australien d’une consultation publique pour l’évaluation de la capacité industrielle spatiale australienne

Australie | Politiques de recherche, technologiques et universitaires | Sciences de l’ingénieur : aéronautique, mécanique, électronique, génie civil
Actualité
8 septembre 2017

Le 13 juillet dernier, le département australien de l’Industrie a instauré un groupe d’experts indépendant chargé de dresser un bilan des capacités industrielles australiennes dans le domaine de l’Espace, afin d’établir une stratégie nationale de croissance de l’industrie spatiale du pays, en accord avec les priorités nationales de défense, d’infrastructures et de cyber sécurité. Ce groupe d’experts rassemble diverses sensibilités qui ont pu exprimer les mois passés des visions différentes quant à l’affirmation d’un positionnement stratégique de l’Australie dans le secteur de l’Espace et des nouvelles technologies du spatial.

La société Max-Planck et la fondation Alexander von Humboldt s’associent pour remettre un prix commun récompensant les chercheurs étrangers

Allemagne | Politiques de recherche, technologiques et universitaires
Actualité
6 septembre 2017

La Fondation Alexander von Humboldt (AvH), qui promeut la recherche allemande à l’international, s’associe à la société Max-Planck pour mettre en place un prix de recherche récompensant un chercheur ou une chercheuse étranger à haut potentiel de développement, qui pourra ainsi exercer sa recherche dans une organisation allemande.