Veille scientifique et technologique

Partager
Vous êtes sur le portail de la veille scientifique et technologique produite par les services scientifiques des ambassades de France.
Proposé par une quarantaine d’ambassades de France à l’étranger, ce service permet d’observer et d’analyser les environnements scientifiques, techniques et technologiques des pays respectifs grâce à nos rédacteurs diplômés et spécialisés qui publient et diffusent régulièrement des articles ciblés.
  • Retrouvez l’ensemble des flux RSS proposés en cliquant ici
  • Retrouvez les conditions de reproduction et de rediffusion des informations en cliquant ici

Dernières actualités

Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie

Retour sur le parcours de Christine Moussion, post-doctorante française à l’Institute of Science and Technology Austria

Autriche | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
Brève
8 mars 2016

Il existe actuellement six post-doctorants et trois doctorants originaires de France à l’Institute of Science and Technology Austria (IST Austria). Si plusieurs français font partie de l’équipe administrative l’équipe professorale ne compte pour le moment aucun ressortissant français. Après avoir rencontré en décembre 2015 plusieurs post-doctorants, le service de coopération scientifique et universitaire de l’Ambassade de France en Autriche vous présente le parcours de l’une d’entre eux, Christine Moussion.

Une nouvelle méthode pour générer des cellules iPS pour l’étude de la maladie de Parkinson

Japon | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie | Médecine individualisée
Actualité
4 mars 2016

Des chercheurs des universités Juntendo et Keio ont élaboré une méthode rapide et efficace pour étudier de grands nombres de patients atteints de la maladie de Parkinson en améliorant les techniques de production de cellules-souches iPS et de leur différenciation en cellules neurales.

Les antioxydants favorisent la croissance des cellules tumorales des cancers du Foie.

Hong Kong | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
Rapport
2 mars 2016

L’équipe de recherche de la Faculté de Médecine de l’Université de Hong Kong (HKU), dirigée par le Professeur Irene Ng, Professeur en Pathologie, directrice du département de Pathologie et directrice du « State Key Laboratory for Liver Research » [1], a publié récemment, dans la revue PNAS [2, 3], un travail mettant en évidence l’effet favorable des antioxydants sur la croissance des cellules cancéreuses dans les cancers du foie et autres cancers ayant les mêmes voies métaboliques, comme le cancer colorectal et le cancer des poumons. Les résultats de cette étude permettent, d’une part, de recommander aux malades atteints de tels cancers de ne pas consommer d’antioxydants à des doses importantes, et d’autre part, d’élaborer de nouvelles approches thérapeutiques.