Veille scientifique et technologique

Partager
Vous êtes sur le portail de la veille scientifique et technologique produite par les services scientifiques des ambassades de France.
Proposé par une quarantaine d’ambassades de France à l’étranger, ce service permet d’observer et d’analyser les environnements scientifiques, techniques et technologiques des pays respectifs grâce à nos rédacteurs diplômés et spécialisés qui publient et diffusent régulièrement des articles ciblés.
  • Retrouvez l’ensemble des flux RSS proposés en cliquant ici
  • Retrouvez les conditions de reproduction et de rediffusion des informations en cliquant ici

Dernières actualités

Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie

Oublier ses peurs par une greffe de neurones ?

Chine | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
Actualité
28 février 2017

La peur est une émotion ressentie lorsque l’on anticipe ou que l’on est confronté à une situation dangereuse ou menaçante. Elle peut être innée, comme la peur du vide, ou acquise, suite à un événement ou une expérience traumatisante. Dans le mécanisme de la peur acquise, l’amygdale cérébrale, à ne pas confondre avec les amygdales palatines, situées au fond de la gorge, joue un rôle essentiel. Elle est située dans le lobe temporal du cerveau, zone importante pour les fonctions cognitives.

L’Allemagne investit 50 millions d’euros pour soutenir la recherche germano-africaine contre les maladies tropicales

Allemagne | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
Actualité
26 février 2017

Le ministère fédéral allemand de l’Enseignement et de la Recherche (BMBF) renouvelle son engagement en faveur de la recherche contre les maladies tropicales en Afrique subsaharienne en soutenant cinq réseaux locaux de recherche sur la santé. Ces réseaux regrouperont un total de 26 instituts de recherche africains dans 14 pays qui travailleront de manière rapprochée avec 7 institutions allemandes spécialisées dans la médecine tropicale et la santé internationale. 50 millions d’euros seront investis par le BMBF sur 5 ans dans le cadre de cette initiative.

Infection par le virus d’Epstein-Barr : un nouveau mode de transformation cancéreuse

Allemagne | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
Actualité
26 février 2017

95% de la population mondiale adulte est infectée par le virus d’Epstein-Barr. Si dans la plupart des cas, ce virus est inoffensif, il peut chez certaines personnes déclencher un cancer. Les chercheurs de l’unité Franco-Allemande 1074 « Microbiologie et maladies infectieuses » (Inserm, DKFZ) ont découvert qu’une protéine contenue dans les particules de ce virus induit un risque de cancer. La protéine virale identifiée perturbe le processus de division de la cellule avec laquelle elle est en contact. La mise au point d’un vaccin permettrait, selon les chercheurs, de limiter la fréquence des contacts avec le virus d’Epstein-Barr et donc le risque de distribution inégale des chromosomes entre cellules filles. Ces résultats sont publiés dans Nature Communication.