Valoriser l’attractivité de la France

Partager

Promouvoir l’attractivité de la France est une priorité du gouvernement pour créer des emplois et renforcer notre économie.

Les enjeux d’attractivité sont déterminants pour attirer de nouvelles entreprises et des talents internationaux en France, pour ainsi développer des sites industriels et de R&D et créer des emplois sur tout le territoire.

La France dispose de nombreux atouts qui la font rayonner dans le monde : accès à un marché vaste et dynamique, infrastructures de transport et de communication de grande qualité, main d’œuvre qualifiée et productive, prix compétitif de l’énergie, système de santé performant et accessible… Autant de points forts qui attirent les étrangers en France pour investir, voyager, étudier, vivre et pour y développer leurs projets.

Les investisseurs étrangers privilégient la France pour leurs projets. En 2020, la France a accueilli 1 215 projets d’investissements internationaux [1], qui ont permis la création ou la sauvegarde de plus de 34 500 emplois. Depuis 2019, la France est la 1ère destination européenne pour les investissements étrangers, selon le Baromètre de l’attractivité du cabinet EY. La France est également la 1ère destination pour les projets industriels en Europe depuis plus de 15 ans. Près de 16 000 filiales de groupes étrangers sont d’ores et déjà implantées en France, employant 2,2 millions de personnes, soit 13% du total des emplois de l’économie française.

Le Sommet Choose France, évènement phare de l’attractivité de la France

Depuis 2018, le Sommet Choose France, lancé à l’initiative du Président de la République, est devenu l’évènement phare de l’attractivité de la France. Cet évènement réunit tous les ans, au Château de Versailles, plusieurs centaines de dirigeants des plus grands groupes internationaux autour du Président de la République et des membres du Gouvernement. Ce sommet vise à promouvoir l’attractivité de la France et à encourager les investissements internationaux au cœur des territoires français. Désormais ancré dans l’agenda de la communauté d’affaires internationale, le Sommet Choose France se distingue par la large place accordée aux échanges directs entre décideurs économiques et politiques.

L’édition 2021, un nouveau succès dans un contexte inédit

Le 28 juin 2021 s’est tenue la 4ème édition du Sommet Choose France, premier grand rendez-vous économique international depuis le déclenchement de la pandémie. Cette édition a réuni plus de 200 chefs d’entreprise de premier plan, dont 120 dirigeants étrangers. Le Sommet a également accueilli des invités de haut rang, comme le Commissaire européen Thierry Breton et, autour du ministre délégué Franck Riester, la directrice générale de l’OMC, Mme Ngozi Okonjo-Iweala, et le Pr. Schwab, fondateur du Forum Économique Mondial. Leur participation témoigne de l’ancrage fort dans le paysage des grandes rencontres économiques acquis par ce Sommet depuis 2018.

L’édition 2021 était axée sur la résilience et la reprise économique en France et en Europe. Trois ateliers thématiques ont ainsi été animés par le cabinet BCG sur les thèmes de la relocalisation et de la résilience de l’industrie européenne, sur la prise en compte des innovations de ruptures et sur les problématiques de logistique. Les enjeux de transition écologique et de décarbonation de l’économie étaient de tous les débats.

Enfin, près de 400 entretiens bilatéraux se sont tenus entre le Président de la République, les membres du Gouvernement et les dirigeants d’entreprises étrangères et françaises pour aborder dans le détail leurs projets d’investissement en France et les sensibiliser aux atouts de l’économie française.

Des annonces concrètes créatrices d’emplois dans tous les territoires

Les trois premières éditions du Sommet Choose France ont permis d’annoncer 35 projets d’investissement, représentant un total de 6,5 milliards d’euros. À ce jour, 20 projets ont été réalisés, pour un total de 2,3 milliards d’euros, 14 projets sont en cours d’exécution pour un total de 4,2 milliards d’euros, et un seul projet de faible envergure (9 millions d’euros) a été abandonné.

L’édition 2021 du Sommet confirme cette tendance. 22 nouveaux projets d’investissement ont été dévoilés, représentant 3,5 milliards d’euros et la création de 7 000 emplois irriguant tous les territoires. Parmi ces projets se trouve la gigafactory de batteries du groupe Envision sur le site de Renault à Douai (Hauts-de-France), avec 2 milliards d’euros d’investissements à la clé, et 2 500 créations d’emplois d’ici 2030.

Ce Sommet couronne plusieurs années de succès de l’attractivité de la France, 1ère destination des investissements étrangers pour la 2ème année consécutive, devant le Royaume-Uni et l’Allemagne (Baromètre annuel de l’Attractivité, cabinet EY). La France se positionne également au 1er rang européen pour l’accueil des projets industriels depuis plus de 15 ans, et pour les projets stratégiques de R&D depuis 2018.

Un conseil d’affaires France-Nigéria accélérateur d’opportunités

En marge du Sommet « Choose France » s’est réuni le conseil d’affaires France-Nigéria, inauguré par le Président de la République en 2018 visant à renforcer les échanges entre acteurs privés des deux pays. Animé par le Ministre délégué Franck Riester et clôturé par le Président de la République, la réunion du conseil d’affaires France-Nigéria a été l’occasion pour les entreprises des deux pays de présenter l’excellence de leur savoir-faire en vue de conclure de nouveaux partenariats.

Quel est le rôle du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) dans la promotion des intérêts économiques de la France ?
Promouvoir l’économie française et attirer des investissements étrangers créateurs d’emplois dans notre pays font partie des missions du MEAE. Dans ce cadre, le ministère pilote un grand nombre d’initiatives visant à promouvoir les atouts, les réformes et l’image de la France à l’international, en collaboration avec Business France et avec l’appui du réseau de nos ambassades au plus près des décideurs économiques à l’étranger.

Mise à jour : juillet 2021

[1Bilan des investissements internationaux de Business France