Renforcer l’internationalisation de l’économie française : Rapport de Christophe Lecourtier, directeur général de Business France (29 novembre 2017)

Communiqué de presse conjoint de Jean-Yves Le Drian, Jacques Mezard et Bruno Le Maire


Le Gouvernement est mobilisé pour rendre notre pays plus compétitif et attractif, en Europe et dans le monde. Dans ce contexte, Christophe Lecourtier, directeur général de Business France, a remis, à la demande de ses trois ministres de tutelle, Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, et Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances ses propositions pour soutenir les exportations des entreprises françaises et stimuler le développement des investissements étrangers en France.


Pour le volet export, l’objectif est d’accroître à la fois le volume d’exportations et le nombre d’exportateurs grâce à un service public de l’export innovant, inclusif et collaboratif fondé, sur une organisation repensée des acteurs, dont l’opérateur de l’État Business France et les Chambres de commerce, en France et à l’étranger, BPI, le secteur privé.

Au niveau territorial, un guichet unique sera proposé aux régions, réunissant Business France et les CCI, dont la mission sera d’identifier et de préparer les entreprises à l’export en leur offrant une offre de service différenciée.

A l’étranger, la mission de service public d’accompagnement des entreprises sera assurée dans chaque pays par un acteur unique, selon des standards de qualité homogènes. De nouveaux outils seront créés par Business France, en partenariat avec les acteurs concernés, tels qu’une plateforme digitale contribuant à assurer la continuité du suivi des entreprises tout au long de leur parcours à l’export.

En matière de développement des investissements étrangers en France, l’ambition est à la fois d’accroître le nombre d’investissements en France et d’accélérer leur réalisation en menant une nouvelle politique d’accompagnement.

A l’étranger, une stratégie de prospection mieux concertée et plus efficace sera mise en œuvre, avec l’appui de l’ensemble des services de l’Etat sous l’autorité des ambassadeurs. En France, une meilleure coordination des administrations et des acteurs en régions sera recherchée pour faciliter et accélérer la mise en œuvre des décisions d’investissement.

Enfin, une nouvelle offre de services sera développée pour mieux répondre aux attentes des investisseurs internationaux, au bénéfice de l’attractivité et de l’image de la France à l’étranger.

Jean-Yves Le Drian, Jacques Mezard et Bruno Le Maire accueillent favorablement les propositions de Christophe Lecourtier qu’ils jugent ambitieuses, concrètes et créatrices de valeur pour les entreprises et les différents acteurs qui les soutiennent et qui feront l’objet de décisions prochaines, en cohérence avec les prochaines actions du Gouvernement en faveur des entreprises.

PLAN DU SITE