Les attaché.e.s audiovisuel.le.s : un réseau d’agents pour promouvoir la création et le savoir-faire français à l’étranger

Promouvoir la création et le savoir- faire français à l’étranger en matière de cinéma, de jeux vidéo, de musique, .. : partout dans le monde, les attaché.e.s audiovisuel.le.s participent à la mise en œuvre de la politique audiovisuelle extérieure de la France.

Mettre en œuvre la politique audiovisuelle extérieure de la France

Les attaché.e.s audiovisuel.le.s (une trentaine couvrant 92 pays) contribuent, dans leurs pays de résidence et dans les régions dont ils ont respectivement la charge, à la mise en œuvre de la politique audiovisuelle extérieure de la France. Cette politique s’inscrit dans le cadre de la promotion des industries culturelles et créatives françaises, priorité du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Leurs secteurs d’intervention sont le cinéma, les médias, les programmes audiovisuels, la musique, le jeu vidéo, les contenus pour le web et le journalisme.

Leurs missions sont les suivantes :

  • Faciliter l’accès au marché local aux médias français publics et privés, et en priorité le groupe France Médias Monde (RFI, France 24) et la chaîne TV5Monde

Comment ? En leur signalant des opportunités de développement, et particulièrement aux nouveaux moyens de diffusion numériques

  • Faire la promotion des industries culturelles et créatives françaises : cinéma, programmes audiovisuels, jeux vidéo, contenus pour le Web et musique

Comment ? En travaillant de concert avec l’ensemble des opérateurs français dont celui en charge de la promotion des intérêts économiques français Business France.

Ensemble, ils alertent les médias sur les opportunités de marché. Ils accompagnent aussi Unifrance, TV France international, le Bureau Export, le Syndicat national du jeu vidéo et les professionnels (exportateurs, producteurs, diffuseurs, directeurs de festival,…). Ils mettent également en relation institutions et professionnels locaux et français

  • Valoriser l’expertise française des secteurs audiovisuels

Comment ? En valorisant CFI, nouveau pôle d’expertise médias adossé à France Médias Monde.

En favorisant également les missions d’experts français, les professionnels et les spécialistes de la formation de l’INA, des écoles de cinéma et de journalisme, par exemple, ou des experts du secteur public, Centre national du cinéma et de l’image animée, CSA,… Et en veillant à renforcer la notoriété des contenus, artistes, chaînes, institutions culturelles,… dans les médias locaux.

  • Promouvoir le modèle économique et réglementaire français en matière d’audiovisuelle et soutenir la diversité culturelle

Comment ? En mettant en place des actions (ateliers, séminaires, rencontres, formations,…) autour du soutien à la création, de la défense du droit d’auteur, de la lutte contre le piratage,…

En valorisant les dispositifs en faveur de la diversité culturelle et de l’émergence des jeunes talents du Sud (Aide aux cinémas du monde et Fabrique des cinémas du monde, animés par l’Institut français et le Centre national du cinéma et de l’image animée)

Le Festival de Cannes, un temps fort pour le réseau des attachés audiovisuels

Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères est un partenaire historique du Festival de Cannes. Plus grand forum mondial du cinéma, dans sa double dimension artistique et économique, le Festival de Cannes est un formidable outil de rayonnement et d’attractivité pour la France.

Une trentaine d’attachés du réseau audiovisuel du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères sont à Cannes du 9 au 15 mai 2018. Tout au long du festival, ils seront amenés à accompagner les délégations étrangères, à mettre en relation les professionnels français et étrangers et à participer à de multiples ateliers de travail. Tout ce travail débouche ensuite sur des projets et des partenariats bilatéraux très concrets.
Chaque année, les attachés audiovisuels se réunissent au Pavillon des cinémas du monde, où ils peuvent échanger entre eux et avec des opérateurs partenaires (Institut français, France Médias Monde, TV5MONDE, SACEM, OIF, etc).

Pour l’édition 2018, les tables rondes seront consacrées à la promotion de la langue française et du plurilinguisme. Des sessions géographiques, « Adopte un(e) attaché(e) audiovisuel(le) au festival de Cannes ! » auront lieu pendant 4 jours afin de faire découvrir aux professionnels les opportunités de développement par région et d’établir le contact qui se poursuivra par des échanges après le festival.

En 2017, un atelier avait été consacré aux enjeux liés au numérique  : régulation, plateformes et nouveaux usages réalité virtuelle, etc. Des rencontres avec le Centre national du cinéma et de l’image animée, Unifrance Films et Film France sont également organisées chaque année.

Un bilan sera fait sur la programmation des 50 salles, soit près de 10 000 places dans le monde, qui ont été numérisées à ce jour. En effet, en 2014, durant le Festival, une convention pour la numérisation des salles de cinéma du réseau culturel français avait été signée entre le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, le ministère de la Culture et de la Communication, le CNC, l’Institut français et Unifrance films.

Sélection

Mise à jour : 12.05.17

PLAN DU SITE