Nuit des idées 2020 : « Être vivant » (30 janvier 2020)

Partager

Coordonnée par l’Institut français, la 5e édition de la Nuit des idées a lieu le 30 janvier 2020. Autour du thème « Être vivant », elle réunit des intervenants de tous horizons – intellectuels, chercheurs, artistes – invités à débattre dans les lieux partenaires de la manifestation, sur les cinq continents. Le coup d’envoi de cette nouvelle édition sera donné au Quai d’Orsay en présence de Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, et Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire. L’évènement est à suivre en direct sur les réseaux sociaux à partir de 18h30.

Evènement le 30 janvier au Quai d’Orsay : à suivre en direct sur les réseaux sociaux à partir de 18h30

L’événement, qui se tiendra au Quai d’Orsay en présence de Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, et Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, accueillera le 30 janvier 2020 de 18h30 à 20h trois jeunes activistes représentatifs de la ferveur des jeunes générations dans la défense de la biodiversité et la lutte contre le réchauffement climatique.

Animée par le journaliste Hervé Gardette (France culture), la rencontre pourra être suivie en direct sur les réseaux sociaux #LaNuitDesIdées : Twitter, Facebook et Youtube

Informations pratiques

Cet évènement est gratuit. L’inscription est obligatoire (billets nominatifs).

S’inscrire à l’évènement
Clôture des inscriptions le 30.01 à 12h

L’accueil se fera à partir de 17h45 au 37 Quai d’Orsay.
Merci de vous munir d’une pièce d’identité ainsi que du billet d’inscription à votre nom (correspondant à la pièce d’identité présentée)
Pour des raisons de sécurité, l’entrée se fera dans la limite des places disponibles.

Hilda Flavia Nakabuye (22 ans)
Originaire d’Ouganda, fondatrice de Fridays for Future Uganda, cette étudiante en économie interpelle régulièrement le gouvernement de son pays. Elle a lancé une campagne pour nettoyer et protéger lacs et rivières dans le pays, en particulier sur les rives du lac Victoria. Depuis, elle joue le rôle de porte-parole des préoccupations environnementales de la jeunesse ougandaise dans de nombreux événements internationaux, notamment lors du sommet C40 Cities à Copenhague en octobre 2019.

Kristin Rodrigo (22 ans)
Après des études de zoologie, cette ambassadrice canadienne de l’organisation Young Reporters for the Environment, qu’elle a accompagnée dans le cadre d’un partenariat entre l’UNESCO et la Fondation pour l’Éducation à l’environnement, s’engage dans de nombreux programmes éducatifs de la région de Toronto, auprès de son zoo et de diverses associations de protection de l’environnement. Elle s’est rendue à la COP 25 à Madrid, où elle a notamment eu l’occasion d’aborder la question des liens entre les droits des peuples autochtones et la protection de la biodiversité.

Nathan Méténier (20 ans)

Nathan est un jeune étudiant, activiste pour l’environnement au niveau européen. Il est porte-parole du réseau d’ONG Youth and Environment Europe, qu’il représente à la Commission européenne, au Forum de la Jeunesse Européenne ainsi qu’au Programme des Nations Unies pour l’Environnement. Il est également représentant au sein du European Environmental Bureau, le plus grand réseau d’ONG environnementales en Europe. En septembre 2019, il fonde Generation Climate Europe, première coalition environnementale d’ONG et de réseaux de jeunes européens.

Hervé Gardette

Après avoir participé, comme reporter, à la création du Mouv’ en 1997, il rejoint France Culture en 2000 pour y présenter pendant 5 saisons l’édition du Journal de 8h. Aujourd’hui, responsable du service multimédia de France culture, Hervé Gardette est producteur et animateur de l’émission "Du Grain à moudre", sur la chaîne.

La nuit des idées

Célébrer la circulation des idées entre les pays et les cultures, les disciplines et les générations : chaque année, la Nuit des idées est une invitation à découvrir l’actualité des savoirs, à écouter celles et ceux qui font avancer les idées dans tous les domaines, à échanger sur les grands enjeux de notre temps.

Parce que la pensée traverse les frontières, toutes les formes sont bienvenues (conférence, théâtre, performance, projections, concert…) et les lieux les plus prestigieux comme les plus inattendus sont conviés à se joindre à la fête, en proposant leur interprétation originale du thème proposé.

Au fil des fuseaux horaires, les échos de la Nuit des idées se répercutent via les réseaux sociaux, faisant de la Nuit des idées un événement global. #lanuitdesidees

Ce thème place au cœur de la Nuit des idées 2020 la question des équilibres écologiques et de la relation de l’homme au monde.
Il invite à échanger autour des questionnements que soulèvent les mutations technologiques et l’avènement de l’intelligence artificielle.

« Être vivant », c’est aussi agir, s’engager, donner du sens à ses actes et à son existence. Qu’est-ce qu’être vivant ? Quelle est notre place dans le monde du vivant ? En quoi « être vivant » nous oblige à passer à l’action ? Telles seront les interrogations au cœur de la Nuit des idées.

Cette thématique du vivant, de la biodiversité, de l’environnement, est centrale sur la scène internationale en 2020. La France y jouera un rôle de premier plan, en accueillant le congrès mondial de la nature de l’UICN à Marseille en juin 2020 avant la 15e conférence des parties (COP15) de la Convention sur la diversité biologique (CDB) en octobre 2020 à Kunming en Chine.

Retrouver la programmation de la Nuit des idées dans le monde entier sur www.lanuitdesidees.com/fr/program