Diplomatie d’influence - Intervention de Jean-Yves Le Drian lors des "Journées du réseau de coopération et d’action culturelle" (Paris, 16 juillet 2018)

Image Diaporama -

© Photos : Judith Litvine/MEAE

Image Diaporama -

© Photos : Judith Litvine/MEAE

Image Diaporama - Diplomatie d'influence - Intervention de (...)

© Photos : Judith Litvine/MEAE

Image Diaporama -

© Photos : Judith Litvine/MEAE

Image Diaporama -

© Photos : Judith Litvine/MEAE

Image Diaporama -

© Photos : Judith Litvine/MEAE

Image Diaporama -

© Photos : Judith Litvine/MEAE

Image Diaporama -

© Photos : Judith Litvine/MEAE

Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères, est intervenu le 16 juillet à l’occasion des "Journées du réseau de coopération et d’action culturelle", rendez-vous annuel qui se tient les 16 et 17 juillet à Paris.

Jean-Yves Le Drian a rappelé le rôle décisif de la diplomatie d’influence dans nos efforts pour promouvoir un ordre mondial fondé sur le droit, le multilatéralisme et le respect de la diversité culturelle. Il a souligné les missions essentielles du réseau de coopération et d’action culturelle, au service de nos intérêts nationaux dans un contexte de compétition internationale croissante.

Ces Journées vont permettre d’échanger sur les reconfigurations en cours au sein du réseau culturel, qui doit s’adapter en permanence. Trois priorités de notre diplomatie d’influence seront également discutées : la stratégie de développement de l’offre d’enseignement du français et en français dans le cadre du plan "langue française et plurilinguisme" ; le soutien aux industries culturelles et créatives ; et la rénovation de la politique de développement et de solidarité internationale de la France, lancée lors du dernier comité interministériel de coopération internationale et de développement.

"À quoi sert donc notre diplomatie d’influence ? J’ai commencé de répondre ici, en suggérant que ses finalités s’articulaient directement à la question de nos intérêts. C’est une évidence qui mérite d’être rappelée avec constance : le Réseau agit et doit agir dans l’intérêt de notre pays. Il le fait cependant selon des modalités spécifiques, et en poursuivant des finalités qui dépassent en partie celles des autres services d’une ambassade."

PLAN DU SITE