Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques (18-24 novembre 2020)

Partager
Les effets néfastes de l’utilisation excessive des antibiotiques constituent l’une des 10 menaces les plus graves pour l’humanité identifiée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Pour lutter contre ce fléau, la France soutient la semaine mondiale pour un bon usage des antimicrobiens, organisée à l’initiative de l’OMS du 18 au 24 novembre 2020.

Un fléau mondial

Ces trente dernières années, les maladies infectieuses causées par des bactéries résistantes aux antibiotiques sont devenues de plus en plus fréquentes en France et dans le monde : ce phénomène est appelé « antibiorésistance ». Il est lié à l’utilisation excessive des antibiotiques chez les humains et chez les animaux. La lutte contre ce fléau constitue une priorité de santé publique mondiale, identifié par l’OMS comme l’une des 10 menaces les plus graves pour l’humanité.

Une feuille de route française suivant une approche globale de la santé

Dans ce contexte, la France promeut une utilisation prudente et raisonnée des antibiotiques dans le cadre d’une approche globale et transversale de la santé incluant la santé humaine, animale et environnementale.

Suivant les prescriptions de l’OMS, elle met en œuvre une Feuille de Route Interministérielle pour la maîtrise de l’Antibiorésistance (2016) orientée autour de cinq axes : mieux sensibiliser le public, mieux utiliser les antibiotiques, davantage soutenir la recherche et l’innovation et, enfin, renforcer la surveillance et l’engagement de la France dans la lutte internationale contre l’antibiorésistance.

Le soutien français à des initiatives internationales

La France soutient de nombreuses initiatives internationales de surveillance, de recherche et d’innovation en antibiorésistance tels que le Système mondial de surveillance de la résistance aux antimicrobiens (GLASS) lancé par l’OMS ou l’Initiative de Programmation Conjointe sur la résistance aux antimicrobiens (JPIAMR) soutenue par l’Union européenne. A l’occasion de la semaine mondiale du bon usage des antibiotiques, des campagnes d’information et de sensibilisation sont mises en œuvre par les acteurs de la lutte contre l’antibiorésistance. Pour plus d’information, nous vous invitons à consulter le site du gouvernement consacré à l’antibiorésistance, les sites des organisations internationales (OMS, FAO, OIE) et le site du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies.