OCDE - Comité d’aide au développement - Participation de Jean-Baptiste Lemoyne à la réunion « Tidewater » des ministres chargés du développement (Lyon, 10 et 11 octobre 2019)

Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, participera à la réunion informelle des ministres du développement des pays membres du Comité d’aide au développement de l’OCDE, « Tidewater », qui se tiendra à Lyon les 10 et 11 octobre 2019.

Le secrétaire d’État présidera cette réunion avec la présidente du Comité d’aide au développement (CAD) de l’OCDE, Susanna Moorehead. Les organisations internationales en charge du développement prendront également part aux discussions.

Cette réunion ministérielle abordera quatre enjeux clés pour la politique de développement :

  • la relation des pays donateurs traditionnels de l’OCDE avec les bailleurs émergents, qui investissent de plus en plus dans les pays en développement ;
  • la prévention des fragilités et la réponse aux crises et conflits : dans la continuité de la réunion des ministres du développement du G7, qui s’est tenue à Paris le 4 juillet dernier, Jean-Baptiste Lemoyne réaffirmera l’engagement de la France à investir davantage dans les secteurs clés du développement humain et de la stabilisation au Sahel, aux côtés de ses partenaires ;
  • le soutien au secteur privé et à la création d’emplois dans les pays en développement, notamment pour les jeunes et les femmes : la France soulignera l’importance de l’aide publique au développement pour mobiliser d’autres sources de financement et contribuer à atteindre les Objectifs de développement durable.
  • la mise en valeur de la politique de développement comme un pilier indispensable de notre politique étrangère pour répondre aux causes profondes des crises et des facteurs de déstabilisation dans le monde, qui ont un impact direct sur la sécurité de nos concitoyens.

La réunion Tidewater s’inscrit dans la dynamique positive sur les enjeux de développement durable et de lutte contre les inégalités impulsée par la présidence française du G7 en 2019, qui s’est traduite par des engagements concrets pris à l’occasion de la réunion des ministres du développement du G7 à Paris, le 4 juillet dernier. Elle s’inscrit également dans une séquence internationale plus large dédiée au développement, après la 6e conférence de reconstitution du Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme à Lyon (9 et 10 octobre) et avant la conférence de reconstitution du Fonds vert pour le climat, qui se tiendra les 24 et 25 octobre prochains à Paris.

En savoir plus sur la politique de développement de la France : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/politique-etrangere-de-la-france/developpement/

PLAN DU SITE