Syrie – Armes chimiques - Q&R - Extrait du point de presse (22 janvier 2018)

Q : Depuis plusieurs mois, des ONG et des groupes civils en Syrie accusent le gouvernement syrien d’avoir mené des attaques au chlore. La dernière remonterait au 12 janvier. Depuis Khan Cheikhoun, est-ce que les autorités françaises ont eu confirmation de nouvelles attaques chimiques en Syrie ?

R  : Nous sommes préoccupés par toutes les informations faisant état de possibles nouvelles attaques chimiques en Syrie et étudions avec attention les éléments qui nous parviennent.

Nous attendons également l’expertise des mécanismes d’enquête internationaux opérationnels, en premier lieu la mission d’établissement des faits (FFM) de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC).

La France est engagée pour préserver le régime de non-prolifération chimique. C’est à ce titre que M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, lancera le 23 janvier un nouveau partenariat international contre l’impunité de l’utilisation d’armes chimiques.

PLAN DU SITE