Armes chimiques - Q&R - Extrait du point de presse (13.04.18)

Q - Avant l’attaque chimique de samedi, la France a déclaré pendant plusieurs mois qu’elle ne pouvait pas confirmer les attaques chimiques soupçonnées et attendait les résultats d’enquêtes internationales ou des services de renseignements. Hier le président a déclaré que la France avait des preuves suite à l’attaque de samedi. Sur quoi cette affirmation est fondée ? Est-ce que ce sont des sources propres à la France ?

R - Le Président de la République l’a dit : "Nous avons la preuve que la semaine dernière, il y a maintenant près de dix jours, des armes chimiques ont été utilisées, au moins du chlore, et qu’elles ont été utilisées par le régime de Bachar el-Assad". La France se prononce sur les faits de manière indépendante, toujours et en toutes circonstances

PLAN DU SITE