Mois européen de la cybersécurité (octobre 2017)

Devant l’évolution de la menace ainsi que l’impérieuse nécessité de répondre aux citoyens ébranlés par les récentes cyberattaques (WannaCry, NotPetya, etc.), les acteurs français s’emploient à coordonner leurs efforts vers une plus grande responsabilité collective.

En octobre 2015, la Stratégie nationale pour la sécurité du numérique le rappelait déjà : seule une prise en compte globale et coordonnée des enjeux liés à la sécurité du numérique peut favoriser le développement d’une société numérique prospère et de confiance. Face à cet effort nécessairement européen, la France défend sur la scène internationale un cyberespace sûr, stable et ouvert.

Le Mois européen de la cybersécurité est une parfaite illustration de cette volonté partagée : ministères, associations, organisations professionnelles et autres acteurs clés ont prévu de multiplier les initiatives avec des actions de sensibilisation sur tout le territoire. Conférences, tables rondes, rencontres participatives, outils pédagogiques, animation des réseaux sociaux, etc. sont au programme de cet événement.

Organisé à l’initiative de l’ENISA, l’agence européenne chargée de la sécurité des réseaux et de l’information, le Mois européen de la cybersécurité est un événement coordonné en France par l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI).

C’est dans ce cadre que David Martinon, ambassadeur pour la cyberdiplomatie et l’économie numérique, nous a accordé un entretien au cours duquel il évoque le caractère global de ce nouveau type de conflits, le niveau de préparation de la France dans le domaine ainsi que l’état de la stratégie européenne ou de la coopération mondiale dans la prise en compte de ces menaces.

PLAN DU SITE