Alliance Sahel - Lancement d’un projet en faveur de la jeunesse malienne (20 mars 2018)

Comme cela avait été annoncé par le président de la République lors de la conférence de soutien au G5 Sahel du 23 février à Bruxelles, un projet de l’Alliance Sahel a été lancé hier au Mali, dans la région de Mopti.

Ce projet d’un montant de 10 millions d’euros et dénommé ACTIF ("accompagnement des collectivités territoriales et de la jeunesse dans leurs initiatives d’insertion et de formation") est financé par la France, par l’intermédiaire de l’Agence française de développement. Il a pour objectif général d’offrir plus d’opportunités à la jeunesse de Mopti pour se former, trouver un emploi et participer au développement socio-économique.

Le projet comprend notamment un volet d’appui à la formation des enseignants, ainsi qu’un module d’alphabétisation pour les élèves, avant leur orientation vers des filières porteuses en matière d’emploi dans le secteur agricole et des énergies renouvelables. Le projet ACTIF sera piloté par le conseil régional de Mopti et mis en œuvre par un consortium d’ONG et par les collectivités locales.

L’action de la France dans le Sahel repose sur le constat qu’un effort durable en matière de développement et de gouvernance locale est nécessaire pour répondre aux causes profondes de l’instabilité. Il est indispensable d’œuvrer au renforcement d’une activité économique créatrice d’emplois pour la jeunesse.

L’Alliance Sahel a été lancée sous l’impulsion de la France et de l’Allemagne le 13 juillet 2017 à Paris, en présence du président de la République et de la chancelière. Il s’agit d’un mécanisme de coordination des principaux partenaires du développement des États du Sahel devant permettre une aide plus vite fournie, plus efficace et mieux ciblée. Le projet lancé hier au Mali illustre cette logique nouvelle, qui associe les acteurs locaux pour des projets à impacts rapides, ciblés sur les zones les plus vulnérables du Sahel.

PLAN DU SITE