Création d’un mécanisme d’examen pour la convention de Palerme sur la criminalité transnationale organisée (19.10.18)

La France salue la création d’un mécanisme d’examen pour la convention de Palerme sur la criminalité transnationale organisée, grâce à l’adoption, à l’unanimité des Etats parties à la convention, d’une résolution portée par notre pays conjointement avec l’Italie et le Costa Rica.

Ce mécanisme prendra la forme d’un examen par les pairs, qui permettra d’établir de bonnes pratiques dans la mise en œuvre de la convention de Palerme et de ses protocoles sur la lutte contre la traite d’êtres humains, le trafic de migrants et le trafic d’armes à feu.

Après dix ans de négociations, la création de ce mécanisme marque la détermination de la communauté internationale à lutter plus efficacement contre la criminalité organisée avec le concours de la société civile.

PLAN DU SITE