Climat – États-Unis - Q&R - Extrait du point de presse (31.05.18)

Q - Il y a un an, le président américain Donald Trump a annoncé que les États-Unis sortaient de l’accord de Paris sur le climat. Comment va se développer la coopération avec les Etats-Unis sur ce sujet ? Donald Trump avait proposé de conclure un autre accord, envisagez-vous cette possibilité ?

R - Le 1er juin 2017, les Etats-Unis ont annoncé leur intention de se retirer de l’accord de Paris sur le climat. A ce jour, ils continuent à participer de manière constructive aux discussions tenues dans le cadre de la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques. Nous souhaitons qu’ils restent au sein de l’accord afin de ne pas s’isoler de la communauté internationale. Nous poursuivons le dialogue avec ce partenaire important pour lutter contre le réchauffement climatique et la dégradation de l’environnement. Comme l’a dit le président de la République, "la porte n’est pas fermée".

Par ailleurs, nous poursuivons notre travail avec le groupement des Etats fédérés, des villes et des partenaires publics et privés signataires de la déclaration « We are still in », acteur essentiel de l’engagement mondial pour cette cause commune.

Comme elle l’a montré dans les discussions pendant la COP23 et confirmé lors du "One Planet Summit" le 12 décembre, la France reste pleinement engagée dans la lutte contre le réchauffement climatique et continuera d’appuyer l’ensemble des groupements d’acteurs nés de la COP 21.

PLAN DU SITE