L’action de la France dans les négociations climatiques

Partager

La lutte contre le changement climatique est une priorité majeure de la politique étrangère de la France, qui participe à l’ensemble des discussions multilatérales sur ce sujet.

La Conférence des Parties de la Convention Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) - plus connue sous le nom de COP- est le principal cadre multilatéral de discussion sur le climat. A l’occasion des négociations, la France est représentée par une délégation composée d’experts de plusieurs ministères et agences, dont le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, ainsi que par la délégation de l’Union européenne. C’est cette dernière qui négocie pour l’ensemble de ses Etats membres de l’UE, avec une équipe composée d’experts de la Commission européenne et des ministères nationaux, y compris français.

Au-delà de son action dans les négociations multilatérales, la France agit également pour le climat au plan bilatéral. Ce sujet est abordé de manière systématique notamment à l’occasion des rencontres entre le Président de la République et ses homologues. De plus, à travers son aide bilatérale, la France accompagne les pays en développement, notamment les plus vulnérables, à lutter contre le changement climatique et à s’adapter face à ses effets.

Mise à jour : 11.19