Humanitaire - Décès de Mario Bettati (27 mars 2017)

C’est avec une grande tristesse et une profonde émotion que nous avons appris la disparition de Mario Bettati.

Nous saluons la mémoire de ce grand juriste engagé dans la défense d’une certaine conception de l’humanité, ardent promoteur et défenseur du droit d’ingérence, qu’il a conceptualisé et qui a contribué à faire avancer la réflexion sur le droit humanitaire et ses évolutions.

C’est d’ailleurs sur cette base que les Nations unies ont développé et adopté le concept de la responsabilité de protéger.

Professeur à l’université de Reims puis de Paris, auteur de nombreux ouvrages de référence sur le droit international et en particulier sur le droit international humanitaire, il fut également conseiller juridique au cabinet de Bernard Kouchner, alors ministre des affaires étrangères, et vice-président de la commission nationale consultative des droits de l’Homme.

Mario Bettati considérait que nous ne pouvions pas oublier les leçons des génocides et des crimes contre l’humanité du XXème siècle, qui hantent encore nos consciences, et que la communauté internationale ne pouvait rester impuissante quand les populations civiles étaient menacées.

Sa connaissance des relations internationales, sa vivacité d’esprit et sa franchise resteront très présents au ministère des affaires étrangères et du développement international où il comptait de nombreux amis.

Nous nous associons au chagrin de sa famille et de ses proches auxquels nous présentons toutes nos condoléances.

PLAN DU SITE