Département de Meurthe et Moselle - province de Loja (Équateur) - région de Piura (Pérou) - province de Viterbo (Italie) : le programme Eau sans frontières

Après des diagnostics communs le département de Meurthe et Moselle et la province de Loja se sont engagés pour lutter contre le changement climatique avec trois objectifs. Le premier concerne la lutte contre la sécheresse avec la construction de systèmes d’irrigation se basant sur des savoirs faire ancestraux. Le second vise la réduction des inégalités sociales à travers l’amélioration des conditions d’accès à l’eau des populations et en particulier des agriculteurs. Enfin, le projet vise à lutter contre les dégâts des pluies avec un programme de reforestation et de gestion des bassins versants transfrontaliers. En outre, cette coopération vise à développer les capacités de gestion du territoire, par la création d’une plateforme binationale visant l’échange des bonnes pratiques et l’analyse partagée des phénomènes climatiques qui ont un impact sur les territoires.

Le programme Eau sans frontières

Concrètement le projet permet de :

  • prendre en compte des savoirs faire techniques, traditionnels ou ancestraux des populations dans la gestion sociale d’un bassin versant transfrontalier ;
  • améliorer la gestion binationale des bassins-versants dans la zone frontalière entre l’Équateur et le Pérou ;
  • renforcer les politiques publiques et les dispositifs institutionnels pour établir de nouvelles pratiques de gouvernance multi-acteurs des territoires ;
  • créer une plateforme (entendue comme un espace de dialogue et d’alliance stratégique) visant l’échange de bonnes pratiques et d’analyse partagée des phénomènes climatiques qui ont un impact sur le territoire d’intervention ;
  • définir les modalités de création d’un fonds local de l’eau ;
  • développer plusieurs projets expérimentaux portant sur l’amélioration et la gestion des ressources environnementales.

Pour les trois années de projet, un budget de 3.300.000€ est déployé dont 2.118.000€ provenant d’un co-financement de l’UE (Programme WATERCLIMA ALC). Le reste est apporté par les collectivités partenaires dont une grande partie par les collectivités sud-américaines.

Impact sur le territoire partenaire

Une meilleure gestion de l’eau, basée sur des principes pré-incaïques, ont permis de multiplier le nombre de récoltes passant d’une à deux ou trois par an. Un processus de reforestation visant à lutter contre les problématiques d’érosion des sols du bassin versant du fleuve Macará a également été lancé. L’implication des populations locales dans la réalisation et la gestion du projet est un autre point majeur et une intercommunalité de gestion du bassin versant a été créée.

Impact sur le territoire de Meurthe et Moselle

Au travers de ce projet, la Meurthe et Moselle a pu sensibiliser et impliquer sa population dans les politiques départementales porteuses d’inclusion sociale. Les thématiques de gestion de l’eau et de protection des ressources en eau du département sont mises en avant au travers d’une politique de sensibilisation menée par des jeunes recrutés par le conseil départemental. Le département a porté le dossier devant l’Union européenne et a pu bénéficier du financement WaterClima ALC, contribuant ainsi à accroître sa visibilité en Europe.

Image Diaporama - Lancement de l'intercommunalité transfrontalière de

Lancement de l’intercommunalité transfrontalière de gestion du bassin versant du fleuve Macara en présence de tous les élus du territoire et des experts européens. Photo : Conseil provincial de Loja

Image Diaporama - Le fleuve Macara dont les populations situées (...)

Le fleuve Macara dont les populations situées le long de ses rivages ont été sensibilisées à "la solidarité de bassin versant" permettant à ceux qui vivent en amont de mieux prendre en compte les besoins et les problématiques des gens qui vivent en aval. Photo : (...)

Image Diaporama - Pépinière dans la zone péruvienne du projet Eau (...)

Pépinière dans la zone péruvienne du projet Eau sans frontière qui permettra la reforestation des versants qui souffrent d’une forte érosion provoquée par les pluies torrentielles induites par le changement climatique. Photo : Conseil provincial de (...)

Image Diaporama - Récupération des Albarradas sur la zone (...)

Récupération des Albarradas sur la zone transfrontalière. Les albarradas sont des techniques d’irrigation ancestrales utilisées par les civilisations pré-incaïques pour stocker l’eau lors des périodes de pluie. Photo : Conseil provincial de (...)

Image Diaporama - Vue globale du bassin versant du fleuve (...)

Vue globale du bassin versant du fleuve Macara, frontière entre l’Equateur et le Pérou, et dont la gestion environnementale et participative permet d’adopter des mesures concretes de lutte contre le changement climatique et d’inclusion économique et sociale (...)

Pour aller plus loin :