Mémoire et culture de la paix au cœur du partenariat entre la Région Centre-Val de Loire et le Land de Saxe-Anhalt

Depuis 2013, à l’initiative des deux présidents de région, la Région Centre-Val de Loire et le Land de Saxe-Anhalt développent le programme « mémoires croisées » qui porte sur la pédagogie de la mémoire. Les échanges, qui s’orientent sur l’histoire de la Seconde Guerre mondiale et la mémoire de la Shoah dans les deux pays, se révèlent riches et bénéfiques.

Le projet

« Mémoires croisées » est un programme qui permet une coopération entre établissements scolaires français et allemands autour de la question suivante : « Quelle pédagogie pour enseigner l’histoire de la Shoah et développer la culture de la paix en Europe ? ». La démarche est accompagnée par deux centres de recherche, le CERCIL-Musée mémorial des enfants du Vel d’Hiv à Orléans et la Landeszentrale für politische Bildung (centre régional d’éducation politique et citoyenne) à Magdeburg.

Comme l’exprime Uwe Birkholz, responsable des relations internationales pour le Bildungsministerium (ministère de l’éducation) du Land de Saxe-Anhalt :

« Ce partenariat est fait des nombreuses relations humaines qui se sont construites et renouvelées au fil des années. »

JPEG - 68.9 ko
40 élèves français et allemands devant le Parlement du Land de Saxe-Anhalt pour les commémorations de la Journée du souvenir des victimes du national-socialisme, le 27 janvier 2018 © memoirescroisees.eu
Les objectifs

Le projet a pour but d’accompagner la réflexion des enseignants sur une pédagogie renouvelée de l’enseignement de la Shoah et encourager les échanges de pratiques. Plus largement, l’objectif est de mettre en place des formations et outils pédagogiques communs. Le but premier pour la jeunesse est de développer une culture de la paix ainsi qu’une citoyenneté européenne active, dans un cadre scolaire comme extrascolaire.

Les outils

La mobilité des jeunes est un élément important du projet : des échanges de classes ont lieu régulièrement et chaque année, en janvier, est organisé le séminaire annuel « Comment commémorer aujourd’hui ? », regroupant une cinquantaine des jeunes ambassadeurs français et allemands des collectivités du Centre-Val de Loire et du Land de Saxe Anhalt. Des rencontres thématiques entre les jeunes venus de France et d’Allemagne sont également organisées, tout comme la visite de lieux de mémoire en Pologne. Par ailleurs, des projets artistiques de danse ou de photographie sont menés dans les lycées allemands comme français autour de cette thématique.

Les résultats

La coopération centrée sur le devoir de mémoire donne lieu à d’intenses débats sur les concepts historiques, le lexique utilisé, la diversité des approches entre historiens français et allemands, dans la bienveillance et le respect de l’autre. Le projet permet aussi d’aborder des thématiques de l’Europe contemporaine : montée des extrêmes, migration, xénophobie, etc.

Selon Uwe Birkholz, Mémoires croisées a permis « l’approfondissement des compétences linguistiques, la découverte de l’identité franco-allemande et le développement de contacts personnels et d’amitiés au-delà les frontières ». Grâce au programme, un partenariat durable entre les établissements s’est également instauré et Français comme Allemands ont constaté un réel impact sur les élèves.

PLAN DU SITE