La jeunesse au cœur de la politique de coopération transfrontalière de la Moselle avec le projet « SESAM’GR »

A l’occasion de la campagne sur la coopération décentralisée et transfrontalière franco-allemande du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, découvrez le projet « SESAM’GR » porté par le Conseil départemental de la Moselle, illustration concrète des actions et dynamiques mises en place en terme de coopération transfrontalière.

Le projet

Depuis 2016, le Conseil départemental de la Moselle a mis en place le projet « SESAM’GR » dont il est le chef de file, accompagné d’une vingtaine de partenaires français, belges, luxembourgeois et allemands, au sein de l’espace transfrontalier de la Grande Région. Parmi les partenaires allemands, figurent notamment les Länders de Rhénanie-Palatinat et de Sarre. Cette initiative entend créer un axe transfrontalier dédié au plurilinguisme, à l’interculturalité et à la préparation aux perspectives professionnelles des jeunes de la Grande Région.

Les objectifs

« SESAM’GR » est un projet qui ambitionne de répondre aux grands défis que les jeunes d’aujourd’hui doivent relever : la nécessaire ouverture de l’école sur l’extérieur, le numérique et l’évolution rapide du paysage professionnel, le travail en réseau, les nouveaux modes d’apprentissages… Ceci, afin que les jeunes puissent mieux s’insérer dans un environnement transfrontalier et vivre, évoluer et travailler au sein de la Grande Région. De multiples actions liées à l’éducation sont mises en place et mobilisent une diversité d’acteurs de l’éducation.

JPEG - 433.8 ko
Journée thématique « Faites de l’allemand », élèves de l’école de Théding (Moselle) © Ecole de Théding et Conseil départemental de la Moselle
Les outils

Afin d’atteindre ces objectifs, des mesures qui concernent les plus jeunes comme les plus âgés sont mises en place :

  • un accompagnement et un renforcement des parcours plurilingues de la maternelle au collège,
  • des projets développant les compétences interculturelles des jeunes en vue de promouvoir une citoyenneté partagée
  • et enfin, des opérations préparant les futurs actifs aux perspectives professionnelles de la Grande Région.

Concrètement, le projet « SESAM’GR » permet de co-construire de nouveaux concepts pédagogiques et didactiques et de concevoir conjointement des formations et supports pédagogiques. Il implique aussi des acteurs non formels de l’éducation (tissu associatif par exemple) et favorise une approche interculturelle qui se concrétise par des rencontres, des interactions, la réalisation de projets communs entre enfants et jeunes de cultures et langues différentes.

PNG - 249.4 ko
Technobot Transfrontalier, le 25 mai 2018 © Conseil départemental de la Moselle
Les résultats

Un grand nombre d’avancées a été rendu possible par ce projet. Une équipe de partenaires soudée au-delà des nationalités et des structures représentées s’est constituée. « SESAM’GR » a aussi permis la définition d’une méthode de travail et de concepts communs, une mise en œuvre des projets conjointe et la constitution de réseau d’experts et référents. Par ailleurs, de multiples activités se sont développées avec plus de 20 000 jeunes par an : festival de théâtre transfrontalier, ateliers linguistiques, Technobot Transfrontalier (animation autour des robots), portail ressources SESAM’GR, colloques et séminaires, réunions d’experts…

PLAN DU SITE