Entre la Bourgogne-Franche-Comté et la Rhénanie-Palatinat, une longue histoire d’amitié et de coopération

Depuis plus de 60 ans, la région Bourgogne-Franche-Comté et le land allemand de Rhénanie-Palatinat entretiennent des liens forts et diversifiés. Il s’agit du plus ancien partenariat franco-allemand régional, très dynamique, il ne cesse de s’enrichir.

Le partenariat

Signé en 1962 (et renouvelé en 2016 pour y inclure l’ex-région Franche-Comté dans le cadre de la nouvelle région), le partenariat entre la Bourgogne-Franche-Comté et la Rhénanie-Palatinat est le plus ancien jumelage franco-allemand régional. Il a été conclu avant même la signature du traité de l’Elysée. Au fil des années, le partenariat s’est étoffé et de nombreuses actions ont été mises en place, dans les domaines de l’éducation, de la jeunesse, de la culture, ou encore, plus récemment, en matière de transition énergétique.

Les différents échanges mis en œuvre ont ainsi associé un nombre croissant d’acteurs régionaux, français comme allemands, et ont permis à ce jumelage de s’ancrer véritablement dans la vie citoyenne des deux régions. En effet, il existe aujourd’hui plus de 140 jumelages entre des communes de Bourgogne-Franche-Comté et de Rhénanie-Palatinat.

PNG - 714.9 ko
Marie-Guite DUFAY accueille Malu DREYER Ministre-Présidente du Land de Rhénanie-Palatinat et Hendrik HERING Président du Landtag de Rhénanie-Palatinat, lors de la cérémonie en l’honneur du partenariat entre les deux régions, le 1er novembre 2016. © Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté.
Les objectifs

Ce jumelage vise à répondre plus efficacement, dans un cadre européen, aux défis communs auxquels font face les régions, sur des sujets ayant trait tant à la mobilité et la formation des jeunes qu’aux politiques de transition écologique ou d’attractivité du territoire. Une des grandes forces de ce partenariat est qu’il a su se réinventer au fil du temps afin d’apporter des réponses aux enjeux d’avenir par des échanges de pratiques sur les politiques territoriales et une mise en relation des acteurs des deux régions. La célébration en 2002 des 50 ans du partenariat a d’ailleurs permis de mesurer l’importance et la diversité des acteurs impliqués : associations, rectorats, collectivités territoriales, comités de jumelages…

Les outils

Au fil du temps, le jumelage s’est révélé particulièrement dynamique et s’est doté d’outils. Ainsi, en 1991 et 1994, ont été inaugurées respectivement la Maison de Rhénanie-Palatinat à Dijon et la Maison de Bourgogne à Mayence, rebaptisée aujourd’hui Maison de Bourgogne-Franche-Comté. Celles-ci ont permis aux deux régions de travailler et d’échanger au quotidien et ont constitué une matérialisation des liens profonds qui unissent les deux territoires. Un bureau des stages a également été créé dès 1999 au sein des deux représentations afin de faciliter la mobilité professionnelle des jeunes.

Par ailleurs, les deux régions ont également signé des déclarations communes ou protocoles d’accords complémentaires à partir des années 2000 afin d’affirmer leur volonté de coopérer dans des domaines plus spécifiques : en 2000 pour la culture, en 2014 pour la protection des plantes et la viticulture biologique, et en 2017 pour la transition énergétique et la protection du climat.

JPEG - 101 ko
Rahel, jeune allemande qui participe depuis septembre 2018 au programme de volontariat culturel franco-allemand de la maison de Rhénanie-Palatinat chez Latitude21, maison de l’architecture et de l’environnement du Grand Dijon © Maison de Rhénanie-Palatinat
Les résultats

De nombreuses réalisations ont vu le jour à travers le jumelage entre les deux régions.

Dans le domaine universitaire et de la formation professionnelle, cinq cursus universitaires intégrés entre Dijon et Mayence sont nés en droit et sciences humaines et sociales, et des CFA français envoient régulièrement certains de leurs apprentis en Allemagne. Plus globalement, le bureau des stages permet à de nombreux jeunes de bénéficier d’une expérience à l’international.

Le partenariat propose également un programme de séjours croisés d’artistes et d’écrivains en résidence dans la région partenaire.

Enfin, dans le domaine de l’agriculture et du développement durable, des échanges associant l’ensemble de la filière viticole biologique, des producteurs aux centres de recherche, ont été lancés en 2014 et se poursuivent.

PLAN DU SITE