40 villes de 20 pays participent aux 1ères rencontres du Réseau international des villes Michelin (Clermont-Ferrand, 29.11-01.12)

La ville de Clermont-Ferrand prend l’initiative d’une expérience originale de coopération entre collectivités territoriales avec le lancement du Réseau international des villes Michelin. Misant sur le potentiel des échanges d’expériences et de bonnes pratiques entre les villes qui ont un centre de production ou de recherche Michelin sur leur territoire, la ville de Clermont-Ferrand les réunit les 29, 30 novembre et 1er décembre lors des 1ères rencontres sur le thème de la Ville durable.

Pour Clermont-Ferrand et les villes étrangères invitées, il s’agit de partager leurs expériences de politiques publiques innovantes en matière de services aux populations telles que les plans de développement intégré, les usages du numérique, la gestion de la mobilité, la gestion de l’énergie, la culture et le sport, entre autres.

Ces échanges doivent favoriser l’émergence de projets entre les villes en s’appuyant sur leurs acteurs-clés. L’objectif est de développer des coopérations publiques et privées pour répondre aux enjeux de la ville durable tels qu’ils apparaissent depuis l’adoption de l’Accord de Paris lors de la COP21.

Le Réseau international des villes Michelin est conçu pour devenir une communauté dynamique au service des villes participantes et de leurs habitants. Élu.e.s, technicien.ne.s, représentant.e.s des mondes économique, culturel, sportif et associatif, universitaires et journalistes s’y engageront du 29 novembre au 1er décembre à Clermont-Ferrand.

Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères apporte son soutien à cette initiative via son appel à projets annuel en soutien aux projets de coopération décentralisée.

Suivez ces trois jours d’échanges sur Twitter avec #INMC21Clermont

PLAN DU SITE