Coopération décentralisée - Participation de Jean-Baptiste Lemoyne à la Commission nationale de la coopération décentralisée (Paris, 2 juillet 2019)

Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères, a présidé mardi 2 juillet la commission nationale de la coopération décentralisée (CNCD) réunie en séance plénière à la Cité des sciences et de l’industrie.

Le secrétaire d’État a fait un point d’étape sur le projet de loi d’orientation et de programmation de la politique partenariale de développement et de solidarité internationale (LOPDSI) qui avait fait l’objet d’une concertation lors de la précédente session plénière de la CNCD, le 13 décembre 2018.

Les membres de la CNCD ont échangé sur la mise en œuvre de la feuille de route pour le Sahel, adoptée lors de la précédente commission nationale. Stéphanie Rivoal, secrétaire générale du sommet Afrique-France 2020 « Ville durable » a présenté les préparatifs du sommet et appelé les collectivités françaises et africaines à s’y associer. Le député Vincent Ledoux a présenté la mission qui lui a été confiée sur la contribution des acteurs territoriaux à la priorité africaine de la diplomatie française.

L’implication des collectivités territoriales françaises dans la reconstruction de l’Irak et en faveur des orientations décidées lors du sommet des deux rives à Marseille le 24 juin dernier a également été abordée.

Au cours de cette séance, François Rebsamen, maire de Dijon, a transmis la vice-présidence de la commission, qu’il occupait depuis 2016 au titre de l’association des maires de France, à M. André Viola, président du conseil départemental de l’Aude, au titre de l’assemblée des départements de France.

Instance de dialogue entre l’État et les collectivités territoriales, la commission permet aux élus locaux de débattre de leur présence à l’international et de la complémentarité des actions locales avec celles de l’État.